Mare-aux-Vacoas : aucune amélioration notée malgré les récentes grosses averses

Avec le soutien de

Les grosses pluies qui se sont abattues sur plusieurs régions de l’île durant ces derniers&nbsp jours ont donné de l’espoir, sans plus. Mare-aux-Vacoas, le plus important réservoir du pays, n’en a tiré aucun profit. La situation devient de plus en plus inquiétante.

Il a plu…mais pas au bon endroit. Après&nbsp l’annonce de la station météorologique de Vacoas qu’il y aurait&nbsp de grosses averses pendant le week-end, on était nombreux à s’attendre à une amélioration du taux de remplissage de Mare-aux-Vacoas qui était à 28,5%, avant les grosses pluies.

Au lundi 15 novembre, le plus grand réservoir de l’île n’affiche toujours pas bonne mine. Il n’est rempli qu’à 27,9%, malgré les averses de dimanche et de lundi. Et les prochains jours ne s’annoncent pas très prometteurs en ce qui concerne la pluviométrie. Selon la station météorologique de Vacoas, il ne pleuvra pas jusqu’au 15 décembre. Et encore, il y a très peu de chances que ces pluies s’abattent sur le «catchment area» de Mare-aux-Vacoas.

«Nous avons eu des pluies à cause des ondes tropicales qui sont dans notre région. Ces averses sont localisées. Nous ne parlons pas encore de pluies d’été. Celles-ci, nous les attendons pour la mi-décembre », affirme le météorologue Ram Dhurmea.

Pendant ces deux jours, c’est dans le Nord et l’Ouest que la station de Vacoas a enregistré le plus fort taux de pluviométrie. «Nous les avons enregistré dans les régions où il n’y a aucun réservoir. C’est malheureux !», déplore-t-il. Les derniers chiffres pour dimanche et lundi indiquent 33,8 mm de pluies à Riche-en eau, 27,6 mm à Mon Loisir Rouillard, 26,4 mm à Trou-aux-Cerfs, 20,4 mm à Arnaud, 19,6 mm à Port-Louis et à Queen Victoria, 15,8 à Albion et 9,1 mm à Plaisance.&nbsp

Toutefois, si la situation est toujours alarmante, les averses des derniers jours ont au moins été bénéfiques aux planteurs. Le président de la Planters Reform Association, Salil Roy estime que ces averses constituent « un soulagement pour la canne à sucre et les légumes ». Mais il ajoute que ces pluies passagères sont loin d’être suffisantes.

Du côté de la Central Water Authority (CWA), l’on reste optimiste. «Nous attendons toujours les pluies d’été. Ces récentes averses ont été bénéfiques aux nappes phréatiques, mais il faut attendre que l’eau parvienne jusqu’aux points de captage », explique Bishek Narain, le responsable de communication de la CWA.

Pour le moment, la baisse de régime se fait sentir dans les hauts plateaux où la fourniture d’eau potable est réduite à trois ou quatre heures par jour. Les coupures s’étendront à d’autres régions de l’île. Même si en général, les autres réservoirs se portent bien. La Nicolière affiche un taux de remplissage de 64,1%, Piton du Milieu&nbsp 69,9%, La Ferme 40,3%, Mare-Longue 82,8% et Midlands 80%.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires