Marche pacifique pour dénoncer la situation économique «catastrophique» à Rodrigues

Avec le soutien de

Les sympathisants venus soutenir le FPR lors d’une marche pacifique à Port Mathurin, ce samedi 7 septembre.

Les sympathisants du FPR sont descendus dans les rues de Port Mathurin ce samedi 7 septembre. Le but : dire non au chômage qui prend de l’ampleur, aux licenciements et dénoncer la situation économique «catastrophique» dans l’île.

«Somaz pe fer ravaz», «Nou Rodrig fer sagrin bizin azir»,«Dominer arete», «Arete met dimunn deor». Ce sont là autant de slogans que scandaient les manifestants du Front patriotique rodriguais (FPR) lors d’une marche pacifique ce samedi 7 septembre.

Allan Ladd Emilien, président du parti, a souligné que la situation est grave et que ce sont des «inkapab kipe diriz sa pei la». Pour lui, les solutions pour résoudre les problèmes ne se trouvent pas à Port-Louis mais bien à Rodrigues.

«Mem ou pa dan FPR ou bizin rekonet ki pei dan dife», a de son côté affirmé Johnson Roussety. Selon lui, «larzan pa pe sirkile dan Rodrig ek biznes pe mor». Il a souligné qu’il ne faut pas que les Rodriguais laissent d’autres personnes décider pour eux. Et de lancer une mise en garde au gouvernement de Serge Clair : «Nou dir zot fer atension akoz dimunn nepli kapav tini.» «Si bizin desann dan lari enkor avek plis dimunn nou pou fer li», a-t-il menacé. 

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires