Marchands de rues à Port-Louis: Remise en ordre imminente dans le centre-ville

Avec le soutien de

Les dirigeants de la Market Traders Association (MTA) estiment que Port-Louis sera bientôt débarrassée des marchands ambulants. Ils attendent le jugement qui un procès d’outrage à la cour intenté à la mairie de Port Louis.

La MTA avait pris une telle initiative du fait que la municipalité de Port Louis n’a jamais pu faire régner l’ordre autour du marché central. Les marchands ambulants continuent à opérer en dépit d’un jugement de la Cour suprême leur interdisant de le faire. L’association estime avoir de bonnes chances d’avoir un jugement en sa faveur, ce qui condamnerait ainsi la municipalité à agir contre les marchands envahisseurs des trottoirs dans la capitale.

Le lord maire, Mamade Khodabaccus, a commencé à prendre des mesures pour restaurer l’ordre dans la ville. Il a commencé par la rue Sir Seewoosagur Ramgoolam (Ex-Desforges) qui sera complètement évacuée d’ici à la fin du mois. Les marchands qui ont toujours opéré dans cette rue seront installés au Pont de Paris où des stands ont été aménagés à leur intention.

Des inspecteurs et des policiers ont été postés à la rue Farquhar lieu de prédilection des marchands. Le lord maire, accompagné de son équipe, se propose d’effectuer un site visit sur un terrain situé à l’arrière du bâtiment Life Insurance Company. Il s’agit, selon le lord-maire, se confiant hier à l’express.mu, d’un lieu idéal pour la construction d’un bâtiment à l’intention des marchands opérant actuellement dans le secteur de la gare Victoria et dans le voisinage.

La semaine dernière, les chauffeurs de taxis ont élevé la voix contre la nuisance que représentent les marchands ambulants à la Place Victoria. Les chauffeurs de taxis disent que ce ne sont pas véritablement les marchands ambulants qui les gênent, mais plutôt le fait que ces marchands arrivent avec leur vans transportant des articles et que ces véhicules restent dans le secteur durant toute la journée. Les chauffeurs de taxis sont extrêmement gênés dans leur travail alors que la place de taxis leur est réservée et qu’ils paient une taxe municipale.

Sollicité par les chauffeurs de taxis de la Place Victoria, le Lord maire a dépêché dès vendredi des inspecteurs sur les lieux. La police qui vient prêter main forte assurera une surveillance.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires