Marc Collat sera le prochain DTN du football mauricien

Avec le soutien de

On connaît enfin le nouveau directeur technique national du football mauricien. Ce sera le Français Marc Collat, 58 ans, qui occupera ce poste à partir de janvier de l’année prochaine, autant dire dans quelques jours. C’est jeudi que Gérard Houiller, responsable de la direction technique du football français, et son adjoint François Blaquart, ont soumis le nom de Marc Collat au ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo.

La proposition de la direction technique française est le résultat des consultations qu’il y a eu à la fin du mois dernier entre le Chief Executive du Trust Fund for Excellence in Sports (TFES), Michael Glover, du ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, et de François Blaquart, directeur technique national adjoint de la Fédération française de Football (FFF), lors d’un passage éclair de ce dernier dans l’île le 26 novembre.

Originaire de Fort-de-France, en Martinique, Marc Collat, a connu une carrière de joueur de 1960 à 1982. Puis, souffrant d’une hernie, il est contraint de mettre un terme à sa carrière de joueur et épouse par la même occasion celle d’entraîneur. Il a, entre autres, été recruteur au Centre de formation du PSG et s’est occupé de la sélection des moins de 20 ans du Qatar. De plus, il connaît le football de la région pour avoir exercé à l’île de la Réunion, plus précisément au Club du Tampon.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x