Manifestation pour dénoncer des licenciements au sein de l’hôtel St-Géran

Avec le soutien de

Leur cible : l’hôtel St Géran. Réunis à la Place taxi, centre de Flacq, ces manifestants sont montés au créneau ce samedi 22 juin pour dénoncer des licenciements effectués par l’hôtel en début d’année ainsi que les constructions illégales autour de l’établissement. 
 
C’est contradictoire que l’hôtel St Géran ait l’argent nécessaire pour un processus de restructuration mais qu’il ait aussi procédé à des licenciements pour des raisons économiques. Tel est l’argument d’Atma Shanto, président de la Fédération des travailleurs unis, devant ceux réunis au cours d’une manifestation à la Place taxi à centre de Flacq, ce samedi 22 juin.  Le but : alerter sur le sort des licenciés de cet hôtel depuis le début de cette année.
 
Les manifestants ont également protesté contre les constructions illégales sur la plage devant l’hôtel. Ils affirment avoir envoyé une lettre au ministre des Collectivités locales jeudi 20 juin, à ce sujet. Et disent attendre désormais qu’une enquête soit faite autour de ces bâtiments illégaux. 
 
Seul incident mineur au cours de cette manifestation : un représentant de la direction du St Géran a été aperçu en train de prendre des photos. La police a dû intervenir pour le faire partir. Pour Atma Shanto, il s’agit «d’une tentative d’intimidation». Il a appelé les employés à participer à une deuxième manifestation le 6 juillet 2013 à Rose-Hill.  
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires