Manifestation à Curepipe pour réclamer la «démission» de Jeetah

Avec le soutien de

 Rajesh Jeetah a été accueilli par des manifestants munis de pancartes à son arrivée à la mairie de Curepipe, où il participait à un colloque ce mercredi 25 septembre.

«Rajesh Jeetah a failli en tant que ministre. Il se disqualifie par ses actions et son inaction», lance Ananda Rajoo, chef de file des mauves à Curepipe. Des conseillers du MMM ont manifesté devant la mairie ce mercredi 25 septembre, réclamant la démission du ministre de l’Enseignement supérieur.

 «Jeetah finn disqualifie kuma minis ek li bizin demisione.» Munis de pancartes, des conseillers mauves de Curepipe ont manifesté ce mercredi 25 septembre devant la municipalité, réclamant la démission de Rajesh Jeetah. Le ministre de l’Enseignement supérieur inaugurait un colloque sur «Lacaussade en fraternité mauricienne sur des questions de son temps».

Selon Ananda Rajoo, chef de file des mauves à Curepipe, «le ministre Jeetah n’a pas sa place à ce colloque, il insulte la mémoire de Lacaussade». Et d’ajouter : «Rajesh Jeetah a failli en tant que ministre. Il se disqualifie par ses actions et son inaction». Il fait notamment référence à la polémique entourant l’EIILM mais aussi d’autres branches d’universités étrangères implantées à Maurice, l’affaire des étudiants népalais et le conflit entre la Tertiary Education Commission et l’Université Grants Commission en Inde.

«Nous avons voulu, par cette manifestation pacifique, exprimer notre solidarité envers les étudiants et les parents dans la tourmente. Le secteur tertiaire est en crise

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires