Mairie de Port-Louis : le siège du conseiller Eshan Juman déclaré vacant

Avec le soutien de

Le siège du conseiller municipal de Port-Louis, Eshan Juman élu sous la bannière travailliste et récemment passé au Mouvement Socialiste Militant (MSM), a été déclaré vacant ce lundi 11 juin 2012, par le Chief Executive Officer de la Mairie.
 
Eshan Juman est un homme amer. Le Chief Executive Officer (CEO) de la mairie de Port-Louis, Jean-François Dorestan l’a informé que son siège a été déclaré vacant ce lundi 11 juin 2012. Le CEO a invoqué les alinéas 16 et 39 de la New Local Government Act 2011 pour expliquer sa démarche. Ces dispositions préconisent l’invalidation du siège d’un élu local en cas de condamnation par une cour de justice. Le conseiller Joomun a été condamné pour corruption. Toutefois, il n’a pas écopé d’une peine d’emprisonnement. Il a dû faire des travaux communautaires.

Eshan Juman avait été condamné en 2008 pour corruption par la Cour Intermédiaire. Il était alors adjoint au Lord-maire et avait dû abandonner ses fonctions. La Cour avait commué sa peine à 60 heures de travaux communautaires.

Selon le Lord-maire Mamade Kodhabaccus, cette décision a été prise en conformité avec la loi régissant les administrations régionales. « Le Chief Executive Officer a recherché un avis légal avant de déclarer ce siège vacant car le conseiller Joomun a été trouvé coupable de corruption. Dans ce cas le Local Government Act donne le pouvoir au CEO d’initier les procédures en ce sens », souligne ce dernier.

Mamade Kodhabaccus nie qu’il s’agit là d’un règlement de compte : « c’est une décision purement administrative. » déclare-t-il catégorique

De son côté, Eshan Juman fulmine. « Cette démarche de l’administration municipale est la preuve que je suis gênant à la mairie de Port-Louis. Le Lord-maire n’arrivait jamais à répondre à mes questions embarrassantes, c’est un moyen de me nuire politiquement. Je maintiens, que je n’ai écopé que je n’ai pas écopé d’une peine de prison mais j’ai dû des travaux communautaires. Je vais réclamer un « Judicial Review » , affirme l’ancien adjoint au Lord Maire aujourd’hui passé au MSM.


 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires