Mahen Jhugroo fait la leçon aux backbenchers et défend Sunil Dowarkasing

Avec le soutien de

Après les fortes tensions qui ont marqué les travaux de la dernière séance parlementaire, Mahen Jhugroo fustige les backbenchers travail et vole au secours de son ex-amarade de parti, Sunil Dowarkasing.

Mahen Jhugroo demande aux députés de bien&nbsps’informer avant de passer à l’offensive à l’Assemblée nationale.&nbsp Sans citer de noms, le député du Mouvement socialiste militant (MSM), qui occupe les fonctions de PPS, a déclaré : «Je vois que certaines personnes se cachent derrière l’immunité parlementaire pour attaquer l’intégrité de Sunil Dowarkasing, conseiller du ministre des Finances Pravind Jugnauth», affirme Mahen Jhugroo.

Lors d’un point de presse ce vendredi 15 avril au Sun Trust, Mahen Jhugroo a répondu aux allégations faites à l’encontre de Sunil Dowarkasing, mardi derni au Parlement. Des allégations qui avaient mis à mal les relations au sein de l’alliance gouvernementale.

En effet, la tension était&nbsp montée d’un cran entre les élus du Parti travailliste (PTr) et du MSM à l’Assemblée nationale le mardi 12 avril dernier.

C’est une question parlementaire sur le contrôle qu’exerce la Gambling Regulatory Authority (GRA) sur les bookmakers qui avait&nbsp mis le feu aux poudres. L''interpellation était adressée par la députée travailliste Nita Deerpalsing au ministre des Finances. Le ministre de tutelle, Pravind Jugnauth, étant en mission à l’étranger, c’est Vasant Bunwaree, ministre de l’Education, qui s’était&nbsp donc prêté à l’exercice des questions-réponses.

La question de départ concernait&nbsp la mise en place d’un système informatique intégré qui allait permettre de suivre en temps réel les activités des bookmakers. Le ministre suppléant répondait, en même temps, à une question similaire du député de l’opposition, Rajesh Bhagwan.

Les choses devaient s''envenimer quand Nita Deerpalsingh insista auprès du ministre Bunwaree pour connaître le rôle qu’avait joué le conseiller du ministre des Finances, Sunil Dowarkasing, lors d’une réunion du conseil d’administration de la GRA. Cette réunion avait abouti, selon la backbencher de la majorité gouvernementale, au gel de ce projet de système informatique.

Mahen Jhugroo estime que les députés, en l’occurrence, Nita Deerpalsing et Rajesh Bhagwan, qui ont porté des allégations contre le conseiller affecté au ministère des Finances, auraient du vérifier leurs informations avant de s’aventurer sur ce dossier au parlement.

Il a expliqué que la décision de geler le projet d’informatisation des activités des bookmakers a été prise le 1er octobre 2010 alors que le conseiller Sunil Dowarkasing a été nommé membre du conseil d’administration de la GRA le 29 octobre.
D’autre part, Mahen Jhugroo affirme que le système qui était en voie d’implémentation n’était pas conforme au Gambling Regulary Act et l’Etat s’apprêtait à investir plus de Rs 200 millions dans un projet «&nbsp illégal ». Il a cité en exemple les sections 109(1) et 109(4) de la législation en question.

Mahen Jhugroo a déclaré que ces informations sont accessibles à tous et invite donc les députés à faire leur homework avant de venir «jeter de la boue sur des personnes qui ne peuvent se défendre au sein de l’hémicycle».

Il devait conclure&nbsp son point de presse en réaffirmant la loyauté et la fidélité du MSM au Premier ministre et leader de l’alliance gouvernementale. «Ceux qui rêvent d’une cassure peuvent continuer à le faire», a-t-il ajouté sur un ton ironique.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires