Madagascar : vers la fin de l’interdiction du commerce de bois de rose

Avec le soutien de

Le bois de rose fait l’objet, à Madagascar, d’un important trafic, en particulier vers la Chine, malgré l’interdiction de son commerce. Mais un projet d’ordonnance permettant la vente de certains stocks de ce bois provoque actuellement l’émotion.

Selon RFI, la Banque mondiale a d’ores et déjà réagi, indiquant qu’elle pourrait interrompre ses financements dans l’environnement. L’exploitation comme la vente de bois de rose sont logiquement totalement interdits à Madagascar, mais cette interdiction est peu respectée.

Alors, ce projet permettant de légitimer le commerce de certains stocks, des saisies de l’administration par exemple, est très mal perçu. D’autant que cette ordonnance donnerait le pouvoir sur ce secteur à un nouvel organisme entièrement dépendant de l’Etat.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x