Madagascar : un parlementaire arrêté après la saisie de conteneurs de bois de rose à Maurice

Avec le soutien de

Les enquêteurs dans l''''affaire des conteneurs de bois de rose saisis à Maurice ont arrêté un homme politique, en attendant la suite des investigations.

Le président d''un groupe parlementaire au sein du Congrès est placé sous mandat de dépôt, depuis le vendredi 8 juillet, dans le cadre du dossier « bois de rose » saisi à Maurice. Le Bureau indépendant de lutte anti-corruption (Bianco) l''avait interrogé. Il a été déféré devant la Chaîne pénale anti-corruption avant d’être arrêté comme les huit autres personnalités soupçonnées d''être impliquées dans l''affaire.

L''incarcération du membre de la Chambre basse pose la question de l''immunité parlementaire. Interrogé sur l''affaire, Raharinaivo Andrianantoandro, président du Congrès, affirme « être au courant du dossier » tout en précisant qu''il « n''a pas été saisi officiellement sur l''affaire ».

Le président de la Chambre basse indique que « le bureau permanent n''a pas non plus été averti de l''incarcération ». En réaction à l''évolution de la situation, il affirme « qu''il a envoyé une lettre au ministère de la Justice et au Bianco pour leur demander quelle procédure ils ont appliquée dans la gestion du dossier ». Il fait ainsi allusion au débat concernant la problématique du flagrant délit.

Le groupe parlementaire auquel appartient le membre du Congrès placé sous mandat de dépôt, a organisé une réunion urgente samedi, pour examiner la situation.

Une autre source au courant du dossier laisse filtrer que, dans le cadre de l''enquête, d''autres noms auraient été cités, dont certains appartiennent à une famille d''opérateurs de la région Sava.

Iloniaina Alain
L’Express de Madagascar

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires