Madagascar : Trois médailles d’or à la Coupe du monde de kick-boxing

Avec le soutien de

Avec trois médailles d''''or, deux d''argent et une de bronze à la Coupe du Monde, les tireurs malgaches marquent l''histoire. Ils
Les six tireurs malgaches qui étaient en lice à la Coupe du monde de kick-boxing à Szeged (Hongrie) ont porté haut le fanion de Madagascar malgré le cauchemar à la veille de leur départ. La délégation sans les 10 000 euros pour l''hébergement, pour le vol Budapest-Szeged, site du tournoi, voire les frais d''adhésion à la compétition, étaient déçus et sur le point d''oublier le rêve hongrois.

Une occasion pour eux de marquer l''histoire en décrochant six médailles, dont trois d''or, deux d''argent et une de bronze. Une grande première dans l''histoire de cette discipline.

Engagé dans la catégorie des moins de 57 kg, Jean Richard Andrianaivo signe ainsi la première médaille d''or pour Madagascar. En finale, Jean Richard Andrianaivo s''est montré intraitable en battant par K.O. Iahunovich Yahdr de Belarusse dès le premier round.

Les deux autres médailles d''or ont été obtenues par Julien Rafaralahisoa, engagé dans la catégorie light contact cadet moins de 57 kg. Il a surpris tout le monde en ravissant le titre après un parcours sans faute. Julien Rafaralahisoa a confirmé que sa victoire devant le Réunionnais lors du Gala international n''était pas usurpée.

Du fil à retordre
Insatiable, ce champion de Madagascar en titre se permet également de luxe d''être le nouveau champion du monde kick light dans cette catégorie. Hier en finale du tournoi, il a terminé en apothéose son combat en disposant du l''Hongrois Goron Adam, après avoir livré un combat très spectaculaire.

Le champion d''Afrique des moins de 60 kg, Annigael Gastros Maronirina rate de peu la médaille d''or. Il a fait un faux-pas en finale devant Eduard Mammadov, champion du monde et ceinture noire pro wako. L''autre médaille d''argent a été enregistrée par Billy chez les moins de 51 kg, battu aux points en finale.

Rakotondratsimba Patrice dit Rasta complète, quant à lui, le podium des moins de 63,5kg malgré son mouvementé parcours. Il s''est incliné en demi-finales après avoir subi la loi du champion du monde en titre, le Russe Lukashov Denis. Il mérite quand même des éloges car malgré sa défaite, il a pu donner du fil à retordre à son adversaire.

En attendant le retour de la délégation, prévu cette semaine, pour donner plus d''information, Madagascar peut désormais exulter, grâce à nos valeureux combattants.


Soafara Pharlin Lundi 23 mai 2011
&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires