Madagascar : Statut particulier pour les douaniers

Avec le soutien de

Un terrain d''''entente a été trouvé mercredi entre le ministère des Finances et du budget et les employés des bureaux des douanes d''Antanimena et d''Antaninarenina.Mais la grève des douaniers enclechée lundi est maintenue.

Une réunion tenue mercredi&nbsp au ministère des Finances a permis de convenir d''un statut particulier pour les douaniers, une des revendications des employés en grève générale depuis lundi. Ce statut engloberait aussi bien les avantages que les obligations des agents de douanes, et garantirait une sorte de protection dans l''exercice de leurs fonctions.

« Ce statut définira des procédures à prendre vis-à-vis d''un douanier dans des cas de trafics et d''exportation illicite. Il ne s''agit pas d''une immunité, mais une sorte de protection », explique un inspecteur de douanes, porte-parole des employés d''Antanimena. « Les avantages et obligations pour chaque hiérarchie y seront annotés », ajoute Landry Randriamady, un autre porte-parole.

Les agents de douanes contribueront à l''élaboration de ce statut, comme convenu lors de la réunion avec le grand argentier, et de même pour la mise en place de la commission d''enquête spéciale sur les exportations de bois de rose vers l''île Maurice. Les douaniers affirment apporter des informations supplémentaires.

À propos du rétablissement du receveur du bureau d''Antanimena, le ministre Hery Rajaonarimampianina a souligné que la décision porte sur une suspension et non une abrogation. Le résultat de l''enquête permettra à ce dernier de réintégrer son poste. « Le receveur était suspendu et non abrogé. L''enquête justifiera s''il est concerné ou non pas l''affaire de bois de rose. Si ce n''est pas le cas, il pourra réintégrer son poste », indique le ministre.

Les noms des principaux responsables, à savoir les propriétaires, les bailleurs et autres personnages concernés, dont les employés ont demandé la dénonciation publique, attendra aussi la fin de l''enquête.

Le transfert de compétence par la société Gasy Net sera considéré. Malgré tout, les employés n''ont pas encore décidé d''arrêter la grève et organisent ce jeudi&nbsp une assemblée générale. Selon une source, « certains posent des conditions pour reprendre le travail. Les représentants des employés ont accepté de retourner au travail ce jour, mais certains s''opposent à cette reprise tant qu''une note écrite sur les points convenus à la réunion ne soit établie. »

Photo : Vola Razafindramiandra (à g.), directeur général des douanes, en train de convaincre les grévistes .

Lantoniaina Razafindramiadana, l’Express deMadagascar, 07 juillet 2011

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires