Madagascar: Sipromad investit 10M d''euros dans les cigarettes

Avec le soutien de

Le conglomérat malgache Sipromad se positionne comme un important producteur de cigarettes dans la région.

L''industrie du tabac se porte bien à Madagascar. Le groupe Sipromad, deuxième producteur malgache de tabac et de cigarettes, annonce un projet d''investissements de 10 millions d''euros sur trois ans.

Est prévue, la mise en place d''une nouvelle ligne de production pour son usine de fabrication qui devra être inaugurée cette année. Cette extension, d''une valeur de 2 millions d''euros, devra permettre au groupe d''améliorer la qualité de ses produits et de fabriquer localement sous licence des marques internationales, actuellement importées et testées à Madagascar.

Sipromad le futur partenariat du groupe avec le numéro deux mondial de l''industrie du tabac, la British American Tobacco ( BAT).
« La mise en place d''une quatrième ligne de production avec l''introduction d''une machine NANO de la dernière technologie de marque Découflé, la seule en Afrique, permettra de mettre aux normes internationales, exigées par notre partenaire, tous nos produits », explique un responsable au sein du Groupe.

Sipromad à travers sa filiale, la société Focus, produit les cigarettes First, Apache et Paname des marques très prisées à Madagascar. Elle est le deuxième producteur local de cigarettes.

Par ailleurs, la loi en vigueur prévoit que seuls ceux qui produisent localement, représentant deux sociétés, sont autorisés à importer des cigarettes. Un dispositif qui, avec l''obligation d''inscrire en malgache et en français sur chaque paquet de cigarettes la phrase « vente à Madagascar », réduit au minimum le risque de vente illicite des marques importées en contrebande.

« Vendre illicitement des cigarettes importées devient très risqué car il est très facile de se faire repérer par les autorités, si les paquets ne comportent pas cette mention imposée par la loi », explique un opérateur dans le secteur.

C''est entre autres, grâce à cette protection que Sipromad décide de faire un investissement aussi lourd. Un investissement qui comprend également des plantations situées dans le Nord-ouest et dans le Sud-ouest, dans les années à venir, par le biais de la société Grand island tobacco (G.I.T).

Le Sipromad emploie 1100 personnes dont plusieurs cadres mauriciens. Le Vice-Président du Groupe Sipromad est le Mauricien Elam Lallmohamed.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires