Madagascar : Rajoelina se projette vers les présidentielles

Avec le soutien de

Les élections, devenues la priorité de la Transition, devront marquer l''''année en cours. Andry Rajoelina prend une option sur les présidentielles.

L''information ?n''est pas?toute neuve,?mais elle confirme ce?qui?se?tramait?depuis quelque?temps?dans?les plus hautes sphères du pouvoir. Andry Rajoelina, président de la Haute autorité de la transition (HAT), a pris une option sur les présidentielles.

Aussi bien son discours de mercredi ( 11 janvier)?à?Iavoloha?que?le concret cristallisé par la priorité accordée aux élections dans les deux Chambres parlementaires de la Transition accordent une option supplémentaire sur la volonté du régime de la Transition de tenir des élections cette année, dont les présidentielles. Il a de même écarté les obstacles qui pourraient obstruer la voie qui y mène, mettant en avant, à plusieurs reprises, la volonté des tenants du pouvoir à sortir de la crise et en finir avec la Transition.

Le discours du chef de la?Transition?devant?les deux milliers d''invités du palais d''Iavoloha a été sans équivoque.?Comme?tout?un symbole,?Andry?Rajoelina?a écarté certaines?prédictions,?n''hésitant pas à pointer du doigt certains «?faux prophètes?» qui voient la Transition perdurer jusqu''à l''année prochaine. «?Les querelles et la crise politiques doivent désormais prendre fin pour laisser la place au véritable changement?», a-t-il affirmé, avant de préciser qu''avant tout ce «?véritable changement?» ne peut se traduire que par des élections libres, justes et transparentes. Il a notamment déclaré que «?l''année prochaine,?un?nouveau Président (de la République, ndlr) présidera la cérémonie de vœux en ces lieux?».

Le président de la HAT a de même fait un semblant de bilan de l''année écoulée, marquée par ce qu''il considère comme des obstacles à la?volonté?du?pouvoir?d''organiser?les?élections.?Il?a notamment?énuméré?«?le temps perdu à résoudre les problèmes politiques et les querelles tout aussi politiques?». Ces difficultés, «?aujourd''hui balayées?», auraient de même?empêché?la Transition de se consacrer à l''amélioration du vécu des citoyens.

Soutien dans l''avenir

Mais le clou de la déclaration d’Andry Rajoelina s''est situé vers la fin de son discours?qui?a?duré?une quarantaine de minutes. «?J''ai confiance en votre soutien dans?l''avenir?»,?a?alors énoncé l''ancien?maire?d''Antananarivo devant une assemblée assez médusée?et?partagée?à?la suite?de?cette?précision. Dans les faits, Andry Rajoelina, qui s''est dit «?secoué mais toujours présent?», réclame le soutien de ses partisans.

En outre, cette sortie fait allusion à sa désormais probable candidature aux prochaines?présidentielles. Cette première sonde devrait en amener d''autres plus précises. Le locataire du palais d''Ambohitsorohitra s''est, en effet, toujours gardé de donner des indications sur son intention de briguer la magistrature?suprême, réservant cette option «?en primeur aux Malgaches?».

À l’issue de la cérémonie le ministre des Finances et?du?budget,?Hery Rajaonarimampianina a parlé de «?45 millions d'' ariary réservés pour les prochaines élections?».?Même?si?le?choix n''en est?pas?encore?arrêté,?le ministre?a?confié?que?«?quatre élections devraient probablement se tenir en 2012?». Sur les modalités?des?élections actuellement?sujettes?à?discussions, le mode de scrutin à bulletin unique a été retenu par le pouvoir. Il n’a cependant pas été question de calendrier électoral. La refonte de la Commission électorale?nationale?indépendante (CENI) a de même été évoquée.?Andry?Rajoelina?a lancé son défi de «?confier l''organisation des élections à un?organe?indépendant?», contrairement aux précédents régimes pour plus de neutralité, a-t-il signalé.

Les mesures socio-économiques?soulevées?par Andry Rajoelina peuvent être?interprétées?comme des arguments qui plaident en faveur de sa virtuelle candidature.?Il?a?notamment fait?l''éloge?de?son?«?mandat?» à?la?tête?de?la?Transition, indiquant?qu''«?à?aucun moment, la Transition n''a eu recours aux réquisitions, elle ne s''est même pas endettée?». Il a de même mis en avant une?réserve?de?devises atteignant plus d’un milliard de dollars, ce qui serait «?une grande première?» d''après lui.

Par ailleurs, le président de la HAT a fait du redressement?de?la?compagnie nationale?aérienne?Air Madagascar?un?de?ses?fers?de lance, un nouvel envol à matérialiser par l'' acquisition d'' un nouvel?appareil?prévue cette année.

(Photo : Poignée de main entre Rajoelina et Rakotoarivelo.)

Misaina Rakotondratsima
l’Express de Madagascar.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires