Madagascar-Perspectives : grosses redevances minières en 2011

Avec le soutien de

L''''année 2011 sera encore marquée par les grands investissements miniers. Le ministère des Mines et des hydrocarbures se prépare déjà à de gros travaux et mobilise son personnel, en conséquence.

L''augmentation de l''apport des redevances et des ristournes dans les caisses de l''État et celles des collectivités décentralisées sera de plus en plus palpable. Le projet ilménite de Qit Madagascar minerals (QMM) à Tolagnaro, par exemple, prévoit d''exporter, dès cette année, 350 000 tonnes. Ce qui devrait équivaloir à 1,373 milliard d''ariary de ristournes pour les régions et les communes concernées, et près de 588 millions d''ariary pour le pouvoir central ( un dollar= 2ooo ariary)

« Il faut maintenant se préparer à gérer une telle ressource en terme de capacité de gestion et aussi dans l''identification de l''utilisation. L''approche participative dans l''élaboration du budget est primordiale », déclare un haut responsable au sein du ministère des Mines et des hydrocarbures.

Bonne répartition

La réalisation de QMM, au mois de septembre de cette année, laisse déjà prévoir la possibilité d''atteindre l''objectif fixé. Depuis le mois de février jusqu''au mois de septembre, 216 000 tonnes d''ilménite et 13 000 tonnes de zirsil ont été exportées. Ce qui équivaut à 744 millions d''ariary de ristournes et 318 millions d''ariary de redevances. QMM prévoit d''exporter 750 000 tonnes d''ilménite, chaque année, lorsque la vitesse de croisière du projet sera atteinte.
En tout cas, après presque deux ans d''exploitation, ces chiffres devront augmenter de façon significative en 2011.

(Photo: Le chantier de QMM en pleine effervescence.)

&nbsp

(Source : L’Express de Madagascar/ 30 décembre&nbsp 2010)


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires