Madagascar: lutte antiacridienne, 22 millions de dollars à trouver

Avec le soutien de

Optimiste. Le ministre de l’Agriculture, Roland Ravatomanga espère que les bailleurs de fonds offriront à Madagascar 22 millions de dollars avant le 30 juin. Il s’agit de la somme nécessaire pour mener à bien la grande lutte antiacridienne prévue pour la campagne 2013-2014. Une rencontre avec des partenaires techniques et financiers a eu lieu auprès du ministère en fin d’après-midi de mardi.

«Nous avons déjà élaboré des stratégies pour exterminer les criquets en trois ans. La première année sera la plus difficile. En tout, il nous faut 41,5 millions de dollars. Les partenaires techniques et financiers dont l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) nous ont promis leur soutien pour réunir cette somme. Je pense que nous réussirons à l’obtenir», a indiqué Roland Ravatomanga hier, à l’hôtel Panorama. Le ministre devrait également se rendre prochainement à Rome sur invitation du Fonds international du développement agricole.

Il rencontrera aussi des hauts responsables de la FAO et d’autres bailleurs. Il souligne bien que si la grande campagne antiacridienne n’est pas menée à bien, le pays risque d’être victime de la grande invasion comme c’était déjà le cas dans les années 97-98.

Inquiétude
Roland Ravatomanga n’a cependant pas caché son inquiétude de se faire snober par les bailleurs de fonds. Il craint que la situation politique pèse sur leur porte-feuille. Depuis 2009, les appuis budgétaires pour la lutte antiacridienne ont en effet fortement baissé.

L’administration explique d’ailleurs le débordement actuel, par cette insuffisance de financement destiné à la lutte. En attendant, les dégâts effectués par les criquets s’étalent selon le ministère de l’Agriculture sur 5 000 hectares. Les essaims se trouvent principalement dans le Sud et le Sud-ouest du pays. Ils commencent également à progresser vers le Nord-ouest et pourraient atteindre la Haute Matsiatra Itasy reste également fortement menacé.

&nbsp

photo:&nbspLe ministre de l’Agriculture espère obtenir de la FAO l’aide nécessaire pour mener le grand combat
Il faut éradiquer les criquets en trois ans. Pour ce faire, il faut trouver 22 millions de dollars avant le 30 juin.

Source L’Express de Madagascar

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires