Madagascar : L''UE pêche sans payer le juste prix

Avec le soutien de

L''''ONG Blue Ventures dénonce les méthodes de l''Union Européenne en matière de pêche à Madagascar. "L''Union européenne exploite les ressources malgaches de manière inéquitable, c''est choquant car ce n''est pas dans les principes de l''UE qui devrait agir dans l''intérêt des pays pauvres", a expliqué à l''AFP l''écologiste britannique Alasdair Harris, membre de Blue ventures.

L''organisation s''appuie sur une étude menée par l''université canadienne British Columbia. Selon cette étude, les quotas de pêche en eau malgache ont augmenté de 30% depuis 1986. Mais les versements effectués en contrepartie par l''UE ont diminué de 20%. Et les revenus annuels de la pêche perçus par Madagascar ont régressé de 90% entre 1986 et 2010.

Manque de transparence

"Les contrats ne sont pas négociés de manière transparente et souvent injustes, Madagascar a un des plus mauvais contrats de la région", dénonce le porte-parole de l''ONG.

L''accord avec Madagascar vient d''être renouvelé en mai pour la période 2013-2014. L''UE a des accords de partenariat de pêche avec plusieurs pays. L''objectif est de permettre aux navires de l''UE d''exploiter les ressources excédentaires de ces pays partenaires en échange de droits d''accès à la Zone Economique Exclusive (ZEE) et d''un soutien financier au développement de la pêche durable dans ces pays, précise l''AFP.

(Gabriel Kenedi/Zinfos974).


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires