Madagascar : Les parlementaires ACP-UE veulent encourager la reconciliation

Avec le soutien de

La mission des parlementaires ACP-UE dirigée par député européen Elie Hoarau&nbsp (photo) réclame&nbsp la libération des détenus politiques et des journalistes.

Les membres de la mission de l''''Assemblée parlementaire paritaire des pays d''Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) ainsi que de l''Union européenne (UE) exigent la libération des détenus en insistant surtout sur le cas des journalistes. Une mesure qu''ils estiment nécessaire en vue d''une réconciliation.

La question a été soulevée lors de la rencontre des députés ACP-UE avec le président de la Haute autorité de la transition au Palais d''Ambohitsorohitra le samedi 10 juillet. La députée européenne Michèle Rivasi a confié que Andry Rajoelina a pris acte de la demande de mise en liberté des détenus politiques. «Il n''a pas donné de date, mais il a dit qu''il examinera cette libération.», a-t-elle soutenu face à la presse samedi soir, à l''hôtel Palissandre à Ambondrona.

À propos de la mission de deux jours à Madagascar, le député européen Elie Hoareau a souligné que son objectif a été de se renseigner sur le terrain afin d''avoir une vision des plus objectives sur la situation qui prévaut dans la Grande île.

Les membres de la délégation se réuniront aux Seychelles pour débattre de ce qu''ils ont entendu en vue de l''élaboration d''un rapport à présenter à l''Assemblée parlementaire paritaire.

Les députés ACP-UE ont visité hier la prison&nbsp d''Antanimora où sont détenus, entre autres, les six journalistes de Radio Fahazavana arrêtés pour atteinte à la sûreté intérieure de l''État.&nbsp

Les députés ACP-UE ont rencontré le samedi 10 juillet, la délégation de l''Union européenne ainsi que des ambassadeurs des pays membres du groupe ACP, les parlementaires de l''Alliance démocratique, les formations politiques, en particulier les mouvances Ratsiraka, Ravalomanana et Zafy, le parti Tiako i Madagasikara.

Les représentants de l''Alliance des organisations de la société civile puis ceux de la Coalition ont été aussi de la partie. «Nous avons aussi sollicité les chefs d''Église. Je ne sais pas s''il y a eu un malentendu, mais ils ne sont pas venus», a regretté Elie Hoarau.

La mission de l''Assemblée parlementaire paritaire de l''ACP/UE veut aussi rencontrer à Johannesbourg l''ancien président de la République en exil, Marc Ravalomanana. Le député européen Elie Hoarau a révélé samedi que le secrétariat de l''ancien chef d''État a déjà répondu à la demande de rendez-vous.

Source : L’express de Madagascar

&nbsp


&nbsp

Lexpress de Madagascar

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires