Madagascar : Les journalistes réclament la libération leurs confrères emprisonnés

Avec le soutien de

Les journalistes malgaches réunis, le lundi 11 janvier à Antananarivo, ont demandé la libération de leurs collègues de la Radio Fahazavana arrêtés dans le sillage de la tentative de mutinerie dans une caserne, le 28 décembre dernier.

Lôlô Ratsimba et de Didier Ravoahangiarison, deux journalistes de la Radio Fahazavana ont été arrêtés et placés sous mandat de dépôt à la prison d’Antanimora.

Leur arrestation fait suite à la tentative de mutinerie qui avait récemment eu lieu dans une caserne à des Forces armées malgaches à Antananarivo, au petit matin du 28 décembre dernier.

Lolo Ratsimba est accusé d’avoir été présent à la Caserne, vers 5h30 le jour de la mutinerie,. Il lui est aussi reproché d’avoir interviewé l’adjudant-chef&nbsp Daniel Ratsimihafindramanana, qui était à la tête du groupe des mutins.&nbsp

Didier Ravoahangison , le directeur de la Radio Fahazavana doit lui répondre d’avoir autorisé la diffusion de l’information&nbsp relative à la mutinerie sur les ondes de sa radio.

La Radio Fahazavana&nbsp appartient à l’église protestante réformée FJKM dont le vice-président est&nbsp Marc Ravalomanana, le président de la République déchu.

Le 22 décembre, Nathalie Rabe, ministre de la Communication, avait ordonné la suspension du&nbsp journal parlé et d’une émission de la Radio Fahazavana.Toutefois, celle-ci a été levée après une protestation de la FJKM.

Des journalistes qui sont réunis, le lundi 11 janvier, ont réclamé la libération immédiate de leur confrère. Ils ont fait circuler une pétition qu’ils ont pu remettre à la ministre de la Justice, dans l’après midi après des tracasseries administratives.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires