Madagascar : Le textile veut conquérir la Russie

Avec le soutien de

Les membres du cluster Text’île Mada veulent augmenter leur exportation sur le marché européen. Ils comptent percer la Russie.

Un vent de dynamisme souffle dans le secteur textile. Le cluster Text’île Mada envisage d’augmenter son volume d’exportation vers l’Europe. Il projette donc de percer et de conquérir des nouveaux créneaux pour diversifier son marché qui est concentré essentiellement en France. Le marché en Europe de l’est est donc aujourd’hui dans la ligne de mire de Text’île Mada.

«La France représente, à l’heure actuelle, jusqu’à 80 % de la totalité de nos exportations. Nous envisageons de percer des marchés comme la Russie mais également dans des pays comme l’Afrique du Sud », explique Sandrine Douglat. La présidente du Text’île Mada group s’est exprimée en marge du lancement du programme Cap Dev de la Chambre de commerce et de l’industrie France Madagascar (CCIFM), la semaine passée.

L’initiative de Text’île Mada group s’inscrit dans un sursaut de relance compte tenu du contexte morose de l’économie, à l’heure actuelle. Elle apporte une réponse aux besoins d’une diversification de plus en plus poussée des débouchés pour les produits locaux après la suspension de Madagascar de la liste des pays bénéficiaires de l’Afrique growth opportunity act (Agoa). Les membres du cluster, dont les clients se trouvent essentiellement en Europe, ont été épargnés des impacts néfastes sur les pertes des avantages accordés aux pays membres de l’Agoa.

La recherche de nouveaux marchés entre dans les objectifs du cluster. Grâce à l’appui des partenaires, ses membres bénéficient également des services d’accompagnement en terme de transfert de compétence et de contact au niveau international. C’est dans cette optique que Text’île Mada participe à des rencontres internationales sur le textile. L’appui de la CCIFM à travers le programme Cap Dev par exemple, permettra à des membres du cluster de participer à l’entretien textile de l’océan Indien en mars 2011 et à celui de Paris en septembre 2011.

Le cluster est une forme de coopération interentreprise, spécialisée dans la même filière. Le Text’île Mada group réunit donc une douzaine d’entreprises de la filière textile-habillement dont des confectionneurs, des façonniers, des brodeurs, des tricoteurs, des sérigraphes et des teinturiers.

Mahefa Rakotomalala
L’Express de Madagascar

&nbsp

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x