Madagascar : Le médiateur Joaquim Chissano revient à Antananarivo

Avec le soutien de

Le médiateur Joaquim Chissano se rend à Antananarivo pour tenter de renouer le dialogue entre les protagonistes de la crise malgache.

L''''ancien président mozambicain Joaquim Chissano, le médiateur nommé qui tente de faciliter le dialogue entre les protagonistes de la crise politque à Madagascar, revient sur la Grande île.

Il est prévu qu’il rencontre des dirigeants politiques de divers horizons durant son bref séjour qui n''excèdera pas quarante-huit heures. Une délégation de la Communauté de développement de l''Afrique australe (SADC) dirigée par l''ancien ministre des Affaires étrangères mozambicain Leonardo Simao, était venu à Madagascar il y a plus d''une semaine, pour constater la réalité et ainsi préparer la venue de Chissano.

Fetison Andrianirina, chef de délégation de la mouvance Ravalomanana aux négociations sous l''égide des médiateurs étrangers, a estimé essentielle la présence de Joaquim Chissano sur place. «En attendant, notre position est de ne pas participer aux dialogues préliminaires. Tout processus aurait dû être préparé en commun et mis en œuvre ensemble», a-t-il réitéré hier lors d''une conférence de presse conjointe des mouvances Zafy, Ravalomanana et Ratsiraka à l''hôtel Carlton. Étaient également présents Albert Zafy, Emmanuel Rakotovahiny, Manandafy Rakotonirina et Ramisan- drazana Rakotosoa.

Le ministre des Affaires étrangères Hippolyte Ramaroson n''a pas pu être joint avait il y a quelques temps déclaré les autorités malgaches saisiront l''occasion de la visite de Chissano pour lui expliquer l''évolution de la situation. «Nous lui ferons part que la démarche malgacho-malgache est enclenchée pour sortir de la crise. La SADC devrait la soutenir», avait-il affirmé.

Il faut rappeler que la visite de Chissano survient après une plus grande implication de la France dans la recherche d’une sortie à la crise malgache. Lors de la célébration de la Fête nationale française à la résidence de France à Ivandry le 14 juillet, l''ambassadeur français Jean Marc Chataigner a soulevé dans son discours que tous les efforts de négociation avaient échoué de Maputo à Pretoria en passant par Addis-Abeba.

Toutes les tentatives de médiation n''ont pu aider à surmonter la méfiance réciproque et les animosités personnelles.
Il s’était même permis de faire la leçon aux leaders politiques malgaches.

(Source :&nbsp L’express de Madagascar)


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires