Madagascar : L’ancien Premier ministre Monja Roindefo défie les forces de l’ordre

Avec le soutien de

Monja Roindefo ancien Premier ministre de la transition,&nbsp nommé puis limogé par Andry Rajoelina a défié les&nbsp autorités qui l’empêchaient de tenir une réunion dans un&nbsp stade dans son fief de Toliara.

Accompagné de ses partisans, il a réussi à franchir le&nbsp barrage des forces de l’ordre, samedi. Il a pu tenir une&nbsp réunion publique sur le stade Maître Kira d’Andaboly,&nbsp malgré l’interdiction des autorités locales.

Les forces de l’ordre, s’occupant de deux barrages placés&nbsp sur la voie menant au Stade, n’ont osé rien faire devant&nbsp la détermination de Monja Roindefo entouré de ses gardes&nbsp du corps. Les partisans qui les suivaient ont forcé le&nbsp portail du stade.

Dans son discours devant la foule, Monja Roindefo président national du parti Monima a dénoncé l’attitude&nbsp des autorités qui ont pris la décision d’interdire le&nbsp rendez-vous. « Il s’agit d’une simple présentation de vœux&nbsp », s’est-il écrié.

Le chef de région d’Atsimo-Andrefana, Dimby Benaria, a pour sa choisi de jouer à l’apaisement après l’incident.&nbsp Selon lui, les autorités ont trouvé finalement qu’il n’y&nbsp avait aucune crainte à avoir de cette réunion.

Dimby Benaria a confié, par la suite, que la crainte d’un&nbsp éventuel lien entre la tentative des manifestants de Magro&nbsp de faire une marche vers Ambohitsorohitra, mercredi, et le&nbsp meeting des partisans de Monja Roindefo à Andaboly,&nbsp constitue un des motifs de refus de la demande&nbsp d’autorisation.

Arrivé à bord d’un avion spécial, Monja Roindefo a été&nbsp accueilli, hier, en fanfare à l’aéroport d’Ivato.

Selon des informations, la manifestation à Toliara,&nbsp samedi, n’est que le coup d’envoi de la tournée régionale&nbsp de Monja Roindefo. Ce dernier se prépare déjà à la course&nbsp à la magistrature suprême.

Depuis sa révocation par Andry Rajoelina, Monja Roindefo&nbsp se montre très critique à l’égard du Président de la Haute&nbsp Autorité. Dans une interview à RFI récemment, il avait&nbsp qualifié de bricolage la façon dont Andry Rajoelina gère&nbsp les affaires d’Etat à Madagascar

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires