Madagascar : Deux hommes abattus en pleine rue dans la capitale

Avec le soutien de

Deux bandits présumés ont été tués par des policiers&nbsp dans le centre-ville d’Antananarivo, le lundi 22 mars à 10h30 du matin.&nbsp

Des éléments Groupe d''''intervention rapide (GIR) de la police malgache ont abattu&nbsp deux présumés bandits en face d''une bijouterie, dans la matinée du lundi 22 mars.&nbsp

L''un d''eux, âgé d''une trentaine d''années était en possession d’une mitraillette. Son complice, qui est connu des forces de l''ordre était recherché pour attaque à main armée.

Deux policiers en tenue civile avaient pris en filature les deux hommes, avant qu''une salve de tirs ne secoue ce quartier commercial d’Antananarivo. Les Hôtel Colbert et Louvres ainsi que de nombreuses bijouteries s’y trouvent.

L''un des suspects portait un tee-shirt rouge et un sac à dos vert militaire dans lequel l''arme a été retrouvée. Derrière lui, son comparse vêtu d''une chemise bleue ne le lâchait pas d''une semelle.

Dès que l''occasion s''est présentée, les hommes du GIR les ont accostés pour passer à l''action. « L''un des policiers a plaqué contre l''asphalte celui qui avait le sac. Il l''a sommé de ne rien tenter », rapporte une vendeuse de CD, témoin oculaire de l''opération. « Le malfaiteur a retourné son sac pour y glisser sa main. Le canon de son arme se voyait et aussitôt le policier a tiré », poursuit-elle. Près de lui, son complice, à plat ventre sur le trottoir était victime du même sort.

Selon les informations recueillies sur place, les deux policiers ont déchargé pas moins de sept projectiles sur les présumés malfaiteurs.

Les corps ensanglantés des suspects sont restés devant la bijouterie pendant au moins un quart d’heure avant que la Toyota Pick-up du GIR ne vienne les récupérer.&nbsp

« Dans le caisson du 4x4, j''ai vu un autre suspect enchaîné », indique quant à lui un opérateur de taxiphone, installé dans un coin de la rue.

De source policière, la bande a été repérée dans le jardin d''Antaninarenina à quelques mètres des lieux du drame, environ une heure plus tôt.

Les deux présumés bandits étaient sur les lieux. Les informations ont circulé qu''ils attendaient un client d''une banque située non loin de là.

L''homme d’affaires pris pour cible aurait alerté la police après avoir flairé le braquage.

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x