Madagascar-détenus politiques : la ministre Razanamahasoa riposte

Avec le soutien de

La? ministre?de?la?Justice?a?voulu?remettre?les?pendules?à?l''''heure.?Elle?a? précisé?lundi,?au?cours?d''un?entretien,?que?la?libération?des?détenus? politiques?revendiquée?surtout?par?les?mouvances?Ravalomanana?et? Ratsiraka?devrait?s''effectuer?suivant?les?procédures?nécessaires,?malgré ?la?précipitation?des?politiques.?Une?manière?de?répondre?aux?exigences? de?ces?derniers.??

Christine?Razanamahasoa?a?indiqué?que?la?décision? de?mise?en?liberté?des?détenus?politiques?sera?prise?dans?une?atmosphère ?paisible.?« Tout?le?monde?peut?s''exprimer?à?sa?façon?et?lancer?un?délai.?C''est?de?la ?politique.?Mais?la?Justice?devrait?respecter?toutes?les?procédures?»,? a-t-elle?déclaré.?

Le?membre?du?gouvernement?a?voulu?être?objective? dans?son?appréciation?de?la?situation,?arguant?que?le?juge?ne?devrait? pas?distinguer?les?affaires?à?caractère?politique?des?autres?dossiers? pour?appliquer?les?procédures.?Cependant,?elle?a?précisé? que? tant?que?les?magistrats?sont?encore?en?grève,?on?ne?peut?rien?faire?pour ?respecter?la?procédure.

De?son?côté,?Lalatiana?Ravololomanana?de? la?mouvance?Zafy?a?considéré?ces?explications?comme?manœuvre?dilatoire? dans?la?mesure?où,?à?son?avis,?la?concrétisation?de?la?mesure? d''apaisement?en?question?devrait?se?tenir?à?l''image?de?ce?qui?avait?eu? lieu?en?2009.? «?Parallélisme?de?forme ?oblige.?En?2009,?on?a?fait?sortir?les?prisonniers?politiques?de? Tsiafahy?sans?recourir?à?aucune?procédure?judiciaire.?Puisque?ce?sont? des?détenus?politiques,?la?décision?politique?est?suffisante?pour?les? libérer?»,?a-t-elle?soutenu.?

Dans?la? foulée,?la?politicienne?a?renouvelé?son?engagement?en?affirmant?que?la? sensibilité?dont?elle?fait?partie?continue?la?revendication?qu''elle? estime?légitime,?dans?le?sens?où?elle?est?inscrite?dans?la?Feuille?de? route?de?sortie?de?crise?signée?par?les?groupements?politiques.?

Différents ?ultimatums?ont?été?déjà?lancés?par?des?entités,?en?général,?partisanes? des?trois?anciens?présidents?de?la?République,?en?vue?de?la?libération? des?détenus?politiques.?Mais?ils?ont?expiré?sans?résultat.??

La ministre de la Justice, Christine Razanamahasoa, s''est adressée aux magistrats en grève suite à l''affaire ayant causé la mort de leur collègue Michel Rehavana à Toliara, afin qu''ils reprennent leurs fonctions pour traiter les dossiers urgents. « Je compte sur eux, même si aucune mesure n''est prise (pour leur rappeler leur devoir) », a-t-elle déclaré. Elle a soulevé les arrestations dans le Sud pour attirer l''attention des magistrats sur l''évolution de la situation. « Même des personnes innocentes ont été arrêtées, puisque les magistrats ont besoin de mesure concrète à l''encontre de ceux qui sont à l''origine du crime », a-t-elle soulevé pour rassurer les partisans de la suspension du travail.

Photo : Christine Razanamahasoa, ministre de la Justice.


Fano Rakotondrazaka, L’Express de Madagascar

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires