Madagascar- Combustible : Un décret sur l’éthanol en projet

Avec le soutien de

Une réunion a été organisée entre les principaux acteurs concernés par la filière éthanol. La réglementation était à l''''ordre du jour.

Dans quinze jours. Tel est le délai avancé par le ministère de l’Énergie pour la finalisation du projet de loi ou du décret provisoire portant sur la filière éthanol. Après des années de préparation, ce texte verra enfin le jour. Les acteurs concernés comprenant la Banque mondiale, des responsables du ministère de l’Énergie et du ministère des Hydrocarbures, ainsi que des acteurs privés et des ONG intervenant dans la filière se sont réunis il y a quelques jours dans le cadre de la finalisation du texte réglementaire.

« Les travaux concernant l''élaboration d''un décret provisoire sur la filière éthanol sont sur la bonne voie. Je pense qu''il n''y aura plus à attendre longtemps. La finalisation du texte est prévue dans les quinze prochains jours», a souligné Andriambala Ranaivoson, secrétaire général du ministère de l’Énergie, en marge d''une cérémonie de lancement de la mise en œuvre d''un projet sur les énergies renouvelables.

Ce texte prendra en compte l''ensemble de la filière éthanol, de la production à la distribution. Son existence marque le coup d''envoi du développement de cette filière. La commercialisation de l''éthanol est jusqu''ici prohibée par la loi malgache.Les différentes techniques de production et d''exploitation figureront parmi les grands traits dans cet avant-projet de texte. La promotion de l''éthanol comme énergie combustible domestique constitue le principal objectif de ce cadre juridique.

Énergie domestique

Selon les études menées par la Banque mondiale intitulée « L''éthanol comme combustible domestique à Madagascar », elle permettra la création de 814 000 emplois en trente ans, contre 242 000 dans la production de charbon. « 25% de ces emplois seraient dans la production de matières premières, et les 75% restants dans les micro-distilleries ». Des artisans ont déjà réussi à fabriquer des réchauds à éthanol.

Outre la création d''emplois, la vulgarisation de l''éthanol va contribuer à l''éradication de la déforestation. La production à grande échelle permettrait de sauver près de 10% de la superficie forestière malgache. Tous les ans, Madagascar perd environ 50 000 hectares de forêt. L''éthanol peut être aussi utilisé comme carburant, en plus d''être un combustible.

(Photo : Andriambala Ranaivoson, secrétaire général du ministère de L’Énergie).

Lantoniaina Razafindramiadana/L’Express de Madagascar

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires