Madagascar – Economie : les exportations de vanille saturées

Avec le soutien de

La vanille naturelle n''''assure plus que 5 % de la consommation mondiale. Par conséquent, des reports de stock se produisent chaque année et entraînent de gros volumes d''invendus. (Photo : La vanille naturelle tend à sombrer dans l’indifférence)

Durant la dernière campagne, la quantité de stock invendu a été très élevée, dont la majorité provient de Madagascar, premier producteur mondial. « Les vanilles invendues ont été de 650 tonnes au niveau mondial. La vanille malgache arrive en tête, d''autant plus que Madagascar exporte une quantité assez considérable », indique un opérateur professionnel de la filière, qui a tenu à parler sous couvert d''anonymat.

Report de stock

Avec le report de stock annuel et la nouvelle récolte, le volume des exportations de vanille malgache atteint les 2 000 tonnes par an, soit presque l''équivalent de la consommation mondiale, établie à 2 200 tonnes. La production annuelle étant de 1 200 à 1 300 tonnes.

&nbspPar ailleurs,&nbsp la vanille malgache est concurrencée par celle de l''Ouganda. « L''Ouganda constitue l''un de nos principaux concurrents. Il présente un tonnage assez faible mais un taux de vanilline plus élevé. Les prix qui sont appliqués ne dépassent pas les nôtres », explique toujours notre source.

Par rapport à cette saturation des exportations de vanille naturelle, les exportateurs sollicitent des actions de promotion de la vanille naturelle. Surtout de celle qui vient de Madagascar. Des mesures doivent sûrement être prises lors d''un atelier national de la vanille, prévu le 10 juin. Un atelier au cours duquel sera fixée la date du début de la prochaine campagne. Selon nos sources, le début de la campagne de vanille verte devra accuser un retard pour cause de floraison tardive.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires