Lutchmeenaraidoo propose deux mesures pour venir en aide à la zone franche

Avec le soutien de

Le président de la commission économique du MMM estime qu’un taux d’échange stable et une facture d’électricité qui reflète le prix de revient réel de la production peuvent aider les entreprises de la zone franche.

Vishnu Lutchmeenaraidoo a tenu une conférence de presse, ce vendredi 29 mai à l’hôtel St Georges, où il est revenu sur le budget de Rama Sithanen et la situation économique du pays.

Il demande que la Banque de Maurice prenne les mesures nécessaires pour stabiliser le taux d’échange de la roupie. «Nous prévoyons que 50% des usines de la zone franche vont mettre la clef sous le paillasson à cause de l’instabilité de la roupie. Il n’y a rien de magique à ce que la Banque de Maurice stabilise le taux d’échange», explique l’ancien ministre des Finances.

Il propose également que le Central Electricity Board (CEB) facture ces entreprises au prix réel sans les prélèvements de la State Trading Corporation (STC) en vue de couvrir les Hedging costs encourus par l’organisme public. «Pourquoi est-ce que les usines doivent-elles payer pour la mauvaise gestion de la STC?», se demande Vishnu Lutchmeenaraidoo.

Il avance que ces deux mesures, si elles sont mises en pratique, pourront sauver au moins 25% des entreprises de la zone franche de la fermeture. «Elles seront plus efficaces que toutes les mesures de l’Additional Stimulus Package», dit-il.

Il s’étonne que plus de Rs 25 milliards soit mises à la disposition d’une entité enregistrée comme une compagnie privée de l’Etat qui sera responsable de l’allocation de contrats pour les différents projets de construction de nouvelles routes sans passer par le Central Procurement Board.

Vishnu Lutchmmenaraidoo conclut que le gouvernement n’a ni les moyens ni la vision nécessaire pour sauver le pays de la crise, contrairement au MMM.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires