Lutchmeenaraidoo: «La récession est devant nous, nous sommes dans l’œil du cyclone»

Avec le soutien de

La commission économique du Mouvement Militant Mauricien (MMM) commentait le budget, ce mardi 24 novembre, lors d’un point de presse à Port-Louis. Selon son porte-parole, le pire est à venir…

La commission économique du MMM est très critique envers le budget de Rama Sithanen, qu’elle qualifie également d’«irresponsable». D’emblée, Vishnu Lutchmeenaraidoo fustige le ministre des Finances: «C’est un budget irresponsable.

Nous ne sommes pas encore sortis de la crise et, au lieu de protéger le pays, le ministre des Finances nous propose du bluff et une manipulation des chiffres et induit la population en erreur… Cette fois-ci, la population ne pardonnera pas à ce gouvernement. La récession n’est pas derrière nous, elle est devant. Nous sommes dans l’œil du cyclone.»

Vishnu Lutchmeenaraidoo est également revenu sur l’affaire de l’achat de deux tonnes d’or par la Banque de Maurice. Cette dernière a ainsi augmenté la part de ses réserves en or de 2,3% à 5,6%. Lutchmeenaraidoo rappelle que la commission économique du MMM avait proposé qu’on investisse massivement dans l’or. A l’époque, cette proposition avait été rejetée par le gouvernement. «Son orgueil a fait perdre Rs 19 milliards de profit au pays. S’il nous avait écouté, et avait acheté de l’or avec nos réserves, le pays aurait pu bénéficier de cet argent. Or, il ne l’a pas fait et voilà où son obstination nous a menée», soutient le président de la commission économique du MMM.

Ainsi, pour la commission économique du MMM, Rama Sithanen ne ferait qu’accumuler les bourdes. Et qu’il serait temps qu’il mette son «orgueil» de côté pour faire des propositions concrètes. «Maurice n’est pas comme tous les pays, et en tant qu’économiste, il aurait dû le savoir. Nous faisons partie des 5% de pays qui dépendent directement des pays étrangers.

Quand l’Amérique attrape froid, l’Europe attrape, elle, un rhume et nous une bronchite», poursuit-il.

Vishnu Lutchmeenaraidoo a également fait des propositions, lors de ce point de presse. Selon lui, il serait temps que Maurice produise au moins 50% de sa consommation. Et ceci afin d’être prêt en cas de crise alimentaire. Il pense aussi que Maurice doit constituer un stock de produit pétrolier pour une période de cinq mois. «Ces mesures sont réalistes. Au lieu de construire un dream bridge de plusieurs milliards de roupies, le gouvernement doit se préparer à une crise de l’eau.

&nbspCe n’est pas normal qu’il y ait des coupures d’eau alors que la pluie tombe sur le pays. La raison: nos nappes phréatiques sont presque à sec», avance Vishnu Lutchmeenaraidoo.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires