Lorsque le PTr prend la défense de Maurice Allet…

Avec le soutien de

Les dirigeants du Parti Travailliste (PTr) défendent bec et ongles le leader du PMSD, Maurice Allet, et égratignent, au passage, les Naidu, Lesjongard et Dulloo.

James-Burty David et Deva Virahsawmy ont consacré tout une conférence de presse, ce 31 août, sur le différend qui oppose Paul Bérenger à son allié Maurice Allet.

Le président du parti rouge, Deva Virahsawmy soutient même que c’est Maurice Allet et le PMSD qui ont permis à Paul Bérenger de retrouver le fauteuil de leader de l’opposition. Une manière de faire ressortir l’ingratitude du leader mauve.

Les rouges veulent capitaliser sur les remous au sein de l’alliance MMM-UN-PMSD, et démontrer publiquement qu’ils soutiennent un rapprochement entre Xavier Luc Duval et Maurice Allet. Ils sont réconfortés par le fait que ce dernier a présenté des signes convaincants qu’il prend ses distances avec le MMM lorsqu’il déclare, avec insistance, qu’il a été humilié.

C’est ce qui, entre autres, permet à James-Burty David d’attribuer l’épithète de «diviseur» à Paul Bérenger. Ce dernier fait fausse route, selon lui, car cette tactique va mener à une défaite des mauves aux prochaines élections, argue-t-il. Et il donne, comme exemple, le cas au numéro 8, avec l’oncle et le neveu Jugnauth.

James-Burty David réfute aussi l’argument de Paul Bérenger, à l’effet que la communauté musulmane se rapproche du MMM. James Burty David essaie de prouver le contraire en citant le départ d’Abdullah Hossen du MMM.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires