Lois du travail : des syndicats font pression pour la promulgation des amendements

Avec le soutien de
Des membres de la CTSP ont voulu alerter le public sur la non-promulgation des amendements aux lois du travail lors d’une manifestation ce jeudi 30 mai.

Des membres de la CTSP ont voulu alerter le public sur la non-promulgation des amendements aux lois du travail lors d’une manifestation ce jeudi 30 mai.

La Confédération des travailleurs du secteur privé s’impatiente. Les syndicats réclament la promulgation des amendements aux lois du travail votés en mars dernier. Selon eux, il y aurait des lobbies pour empêcher leur entrée en vigueur.

Une clause dans la Gouvernment Gazette annonçant la promulgation des lois du travail amendées fait tiquer les syndicats. Elle donne le droit au ministre du Travail, Shakeel Mohamed, de décider quand ces amendements prendront effet. C’est pour dénoncer cette situation que les membres de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) ont manifesté ce jeudi 30 mars, devant l’hôtel du gouvernement, à Port-Louis.

La plateforme fait ressortir que ces amendements aux lois du travail ont été votés en mars dernier.  Et les 25 amendements obtenus par le syndicat auprès du ministère du Travail ne sont toujours pas en vigueur, relève Jane Ragoo de la CTSP. «Cela cause un préjudice à ceux qui font les night shits. Nous sommes en présence d’informations selon lesquelles il y aurait des lobbies pour ne pas promulguer ces amendements. Nous n’allons pas accepter cela», ajoute la présidente de la CSTP.

En fait, les amendements aux lois du travail visent notamment une réglementation du travail de nuit. Dans un tel cas de figure, les employeurs ne pourront pas contraindre les employés à travailler plus de huit heures au quotidien.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires