Ligue des champions: l''Inter bat Chelsea (2-1)

Avec le soutien de

L''''Inter a battu Chelsea (2-1) mercredi à Milan en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Ce succès grâce un but d’Esteban Cambiasso (photo) ne lui garantit naturellement rien avant le match retourà Londres le 16 mars.&nbsp

Ces deux dernières saisons, au même stade de la compétition, la quadruple championne d''Italie n''avait pas fait le poids face à Liverpool (0-1, 2-0) puis Manchester United (0-0, 2-0). De quoi faire naître un complexe face aux équipes de Premier League.

Mais cette fois-ci, en exploitant parfaitement ses rares occasions, en résistant à la domination des Blues, et en répondant au défi physique aussi, elle est parvenue à faire la différence.

Chelsea, qui retrouvait pour la première fois Jose Mourinho sur le banc adverse, peut regretter de son côté de ne pas avoir mieux exploité sa domination, notamment au cours des vingt premières minutes. Mais le but qu''elle a inscrit, le fameux "but à l''extérieur", lui permet de conserver toutes ses chances avant le retour à Stamford Bridge.

La rencontre démarrait idéalement pour l''Inter, puisque sur sa première offensive, Eto''o, servi par Thiago Motta aux abords de la surface, transmettait immédiatement à Milito qui, après avoir effacé Terry d''un crochet, trompait Cech d''une frappe à ras de terre.

La suite allait être pratiquement exclusivement à l''avantage de Chelsea, comme en témoignent, en l''espace de quelques minutes, un tir de Kalou capté par le gardien Julio Cesar, un coup franc "missile" de 25 m de Drogba qui s''écrase sur la transversale puis une frappe de Ballack déviée par le même Julio Cesar.

L''Inter, elle, comptait sur la vélocité de son trio Eto''o-Sneijder-Milito pour faire la différence en contre. Et il s''en fallait d''un souffle qu''elle n''y parvienne, mais Eto''o, tout près de la ligne de but, s''enmêlait les pinceaux à la réception d''un centre de Sneijder.

En toute fin de première période, Kalou, l''un des plus remuants des Blues, réclamait un penalty à la suite d''un contact avec Samuel, mais l''arbitre ne bronchait pas.

L''Ivoirien allait cependant vite se consoler puisque quelques minutes après la pause, il égalisait d''une frappe de 20 m à la suite d''une passe en retrait du latéral Ivanovic, auteur d''un beau débordement sur son côté droit.

L''Inter allait pourtant très vite reprendre l''avantage grâce à une superbe frappe croisée de Cambiasso qui laissait Cech, visiblement masqué par un défenseur, sans réaction. Pour ne rien arranger aux affaires de Chelsea, le gardien allait d''ailleurs se blesser à un genou quelques minutes plus tard, contraignant son remplaçant Hilario à entrer en jeu.

Menés au score, les Blues allaient de nouveau dominer jusqu''à la fin de la rencontre, mais avec moins de mordant que lors de la première période. Et à l''image d''une belle action lancée par Drogba, conclue par une frappe de Lampard détournée par Julio Cesar, ils allaient buter jusqu''au bout sur la défense nerazzurra.
&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires