Ligue des champions. Le Real assume son statut, Dortmund accroché par Malaga

Avec le soutien de

Le Real Madrid a assumé son statut de favori en battant largement Galatasaray (3-0) mercredi à domicile en quart de finale aller de la Ligue des champions, tandis que le Borussia Dortmund a dominé Malaga dans le jeu mais sans marquer (0-0), un résultat cependant favorable pour les Allemands en attendant le match retour mardi prochain.
 

Le Real n’a pas douté longtemps. Dès la 9e minute, Cristiano Ronaldo grâce à une superbe ouverture d’Özil piquait le ballon (1-0) devant Muslera. Benzema doublait ensuite la mise de près (2-0) sur un beau centre lobé d’Essien, inhabituel arrière droit. Le 30e but en Ligue des champions pour le Français, préféré à Higuain au coup d’envoi.
 

Jose Mourinho, qui n’a jamais été éliminé à l’issue des six quarts de C1 disputés avec ses différents clubs, devrait ajouter une septième qualification. L’entraîneur portugais avait confirmé Diego Lopez dans les cages au détriment de Casillas. Heureusement pour lui le portier espagnol s’est montré très solide tant les Madrilènes ont joué avec le feu à plusieurs reprises.
 

En seconde période, Higuain a conforté le succès du champion d’Espagne en titre de la tête 3-0). Le Real s’est sans doute évité des sueurs froides lors d’un déplacement toujours bouillant à Istanbul. Les Turcs seront également privés de leur buteur Burak Yilmaz, suspendu.
 

Dortmund maladroit

Seule équipe invaincue cette saison en Ligue des champions en ayant réussi à chaque fois à marquer au moins une fois, le Borussia Dortmund a gâché pléthore d’occasions à la Rosaleda, ses attaquants Götze, Reus et Lewandowski butant le plus souvent sur un très bon Caballero. Les Jaune et Noir, sacrés en C1 en 1997, pourraient s’en mordre les doigts en cas d’élimination.
 

A l’inverse, interdit de compétition européenne l’an prochain en attendant l’examen de son appel auprès du TAS en juin, Malaga a obtenu seulement six victoires en 18 matches en 2013. Le club andalou, également gêné par des rumeurs de rachat, a beaucoup souffert mercredi soir mais sans craquer.
 

Pour prolonger le plaisir en C1, il faudra faire un résultat la semaine prochaine dans la Ruhr. Les coéquipiers de Saviola pourront s’appuyer sur l’expérience de leur entraîneur Manuel Pellegrini, dans le dernier carré avec Villarreal pour sa première expérience en 2005-06.
 

Mardi, le Bayern avait pris une bonne option sur la qualification en battant la Juventus 2 à 0, tandis que le Paris SG et le FC Barcelone se séparaient sur un score de parité (2-2).
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires