Ligue des Champions- barrage : le Bayern Munich doit assurer

Avec le soutien de

Défaite interdite pour le Bayern Munich contre le FC Zurich ce mercredi soir, en barrage aller. «Un adversaire qui n''''aura rien à perdre face à nous», selon Juup Heynckes.
&nbsp
Les choses sérieuses commencent pour le Bayern. Dix jours après ses débuts ratés en Bundesliga contre Mönchengladbach (0-1), le géant bavarois n''a pas le droit à l''erreur contre le FC Zurich ce mercredi (20h45), en barrage aller de la Ligue des champions. «Un adversaire fort et créatif, qui n''aura rien à perdre face à nous», selon Juup Heynckes.

Logiquement, les Munichois seront remontés comme des coucous, puisque le dénouement de la C1 est prévu en mai à... l''Allianz Arena. Sur le papier, ils ont tous les artifices pour faire sauter la banque zurichoise. En quatre matches de compétition, le Bayern n''a jamais perdu contre un adversaire suisse, alors que le FC Zurich n''a jamais gagné contre un rival allemand et s''accroche à son seul fait d''armes : un victoire 1-0 face à l''AC Milan en phase de poules 2009-10. Mais M''Gladbach présentait aussi un profil de victime. On connaît la suite...

Afin de permettre au Bayern de redevenir un grand d''Allemagne, Jupp Heynckes, deuxième avec Leverkusen la saison passée, a mis le paquet pour renforcer la défense, un chantier délaissé par ses devanciers. Armé de son carnet de chèque, le technicien a déboursé 41 millions d''euros pour attirer Manuel Neuer, Jerome Boateng et Rafinha. Problème : il a négligé l''attaque, ce qu''il reconnaît, et n''a pas encore trouvé l''équilibre. Pour y parvenir, le renfort de «Robbéry» ne sera pas de trop.

Déjà virevoltant contre Wolfsburg pour sa première titularisation de la saison, Franck Ribéry est bien sûr dans le groupe, comme Arjen Robben, enfin remis de ses problèmes de dos et d''adducteur. «Il s''est très bien entraîné ces trois derniers jours», a indiqué Jupp Heynckes, qui devrait l''aligner dès le début du match pour le plus grand plaisir de Mario Gomez et Thomas Müller, qui profiteront des espaces créés par le duo. Car lorsque Ribéry et Robben sont réunis, le Bayern n''est plus la même équipe et remporte 66,7% de ses matches. Confirmation attendue contre les Suisses ce mercredi soir.

Les matches de ce soir :&nbsp

Bayern Munich - FC Zurich.&nbsp OB – Villarreal.&nbsp Wisla Cracovie - Apoel Nicosie.&nbsp
Maccabi Haifa - Racing Genk.&nbsp&nbsp Dinamo Zagreb - Malmö FF

&nbsp

(Sources :&nbsp AFP &amp Léquipe.fr)

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires