Ligue des champions: Arsenal, Lyon et le Bayern se méfient

Avec le soutien de

Habitués de la Ligue des champions, Arsenal, le Bayern Munich et Lyon devront se méfier de leurs adversaires respectifs mardi et mercredi lors des matches de barrages.

Vingt équipes sont en lice pour obtenir l''''une des dix places qualificatives restantes pour la phase de groupe qui débutera à la mi-septembre. Les vingt clubs sont répartis en deux groupes, l''un comprenant les champions sortants des championnats mineurs, l''autre les deuxièmes, troisièmes ou quatrièmes des compétitions mieux cotées au classement de l''UEFA. Ce système, appliqué pour la troisième saison consécutive, a pour objet de garantir au moins cinq places en poules aux petits pays, écartés auparavant de l''épreuve par des grands noms du football européen. Il induit en retour une qualification plus difficile pour ces derniers, confrontés à un tirage délicat.

C''est le cas d''Arsenal, qui reçoit mardi l''Udinese (photo), l''une des bonnes formations du football italien. Les Londoniens ont perdu beaucoup à l''intersaison avec le départ, conclu dimanche soir, de Cesc Fabregas à Barcelone, et celui annoncé de Samir Nasri à Manchester City.

Auteurs d''un match nul quelconque en ouverture de la Premier League samedi à Newcastle (0-0), les Gunners vont devoir apprendre à vivre sans deux de leurs cartes maîtresses. Ils seront aussi privés mardi du grand espoir anglais Jack Wilshere, blessé.

COLONNE VERTÉBRALE

Arsène Wenger et les siens se mesureront cependant à une formation italienne qui a laissé partir sa colonne vertébrale de la saison dernière. L''attaquant chilien Alexis Sanchez a rejoint Barcelone, le capitaine de la sélection suisse Gokhan Inler est parti à Naples et Cristian Zapata a signé à Villarreal.

Au Bayern Munich, crédité d''une médiocre troisième place en Bundesliga l''an dernier qui l''oblige, un fois n''est pas coutume, au passage par les barrages, une élimination serait vécue comme une véritable humiliation. Le FC Zurich, deuxième du championnat suisse, est une équipe solide mais sans génie. Les Bavarois, vainqueurs en championnat samedi à Wolfsburg (1-0) s''appuieront sur un Franck Ribéry qui retrouve peu à peu la forme.

Lyon, face aux Russes du Rubin Kazan, et Benfica, qui rencontre les Néerlandais de Twente, ont encore plus de souci à se faire.Doté de moyens financiers importants, le Rubin Kazan s''était distingué en octobre 2009 en allant battre le FC Barcelone sur sa pelouse (2-1) et a éliminé au tour précédent le Dynamo Kiev (2-0, 2-1).

Matches barrages (aller), ce 16 août: FC Copenhague - Viktoria Plzen. BATE Borisov - Sturm Graz.&nbsp FC Twente – Benfica. Arsenal – Udinese.&nbsp Lyon - Rubin Kazan.&nbsp

Le 17 août : Wisla Cracovie - Apoel Nicosie.&nbsp Maccabi Haifa - Racing Genk.&nbsp Dinamo Zagreb - Malmö FF.&nbsp OB – Villarreal.&nbsp Bayern Munich - FC Zurich.&nbsp

Reuters

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires