Ligue des champions – tirage au sort des quarts de finale : Barcelone, le pire tirage pour le PSG

Avec le soutien de

Le Paris SG a tiré le gros lot en héritant hier du FC Barcelone de Lionel Messi, grandissime favori de la compétition, en quarts de finale de la Ligue des champions. Tout le monde souhaitait absolument éviter l'ogre blaugrana mais c'est le PSG, dernier représentant français en C1, qui a eu le malheur de tomber sur le grand club catalan.
 

Comment Paris peut-il réellement mettre en danger un Barça qui vient tout juste de réussir une véritable démonstration contre l'AC Milan (4-0) en 8e de finale retour, mardi, avec un doublé du quadruple Ballon d'Or argentin ?
 

Sur le papier, la mission semble impossible d'autant que Paris recevra au match aller (le 2 avril) avant de se rendre au Camp Nou (le 10 avril) et sera privé au Parc des Princes de sa superstar Zlatan Ibrahimovic, qui doit encore purger un match de suspension. Mais le géant suédois, qui survole la Ligue 1 (24 buts), n'est pas réputé pour être l'homme des grands rendez-vous européens…
 

«Pire tirage c'était difficile», a ainsi estimé le directeur sportif parisien, Leonardo, sur BeIn Sport. «Ce ne sera pas facile, mais ces matches doivent nous apporter beaucoup de joie, ce seront des grands matches de foot, Paris doit vivre une fête du foot.»
 

L'entraîneur Carlo Ancelotti a, de son côté, qualifié sur BeIn Sport de «magnifique» l'opportunité de se mesurer au Barça, tout en reconnaissant également que «ce sera très difficile». «Le Barça a plus de chances de gagner, mais on peut y arriver. Le Barça a beaucoup d'expérience, de qualités, la confiance, mais le PSG a des cartes à jouer, il faut jouer 180 minutes», a-t-il ajouté.
 

Arrivé dans le Top 8 sans avoir encore croisé de mastodontes européens, Paris va pouvoir situer son vrai niveau sur la scène internationale mais devra peut-être d'abord penser à éviter une déculottée face à la référence absolue du football mondial. Le Prince héritier du Qatar, Tamim bin Hamad al-Thani, qui a fait de la Ligue des champions son objectif prioritaire en rachetant le PSG, a en tout cas été servi avec deux rendez-vous de gala.

Un Bayern-Juve alléchant

L'autre quart de finale à suivre opposera le Bayern Munich de Franck Ribéry, finaliste en 2012 et 2010, à la Juventus Turin, en plein renouveau (premier quart en C1 depuis 7 ans) et bien parti pour s'offrir un 2e titre d'affilée en Italie. Les deux clubs ont déjà asséché la concurrence au niveau national et vont avoir tout le loisir de préparer au mieux cette affiche prestigieuse.
 

Le Real Madrid de Cristiano Ronaldo, autre prétendant très sérieux au titre, a été en revanche ménagé avec Galatasaray. Le quart de finale entre les deux équipes sera l'occasion pour José Mourinho de retrouver deux de ses anciens joueurs, Didier Drogba et Wesley Sneijder. Les Espagnols devront toutefois se méfier du secteur offensif turc qui, outre Drogba, peut compter sur Burak Yilmaz, en tête du classement des buteurs de la C1 à égalité avec… Ronaldo (8 buts).
 

Le dernier quart s'annonce très ouvert entre Malaga et le Borussia Dortmund. Si les doubles champions d'Allemagne, vainqueurs en 1997, ont déjà connu les joies du Top 8 européen, il s'agira d'une grande première pour les Andalous qui participent pour la première fois à la C1. Mais le Borussia devra se méfier de Malaga, propriété du cousin du prince héritier du Qatar et qui a réussi l'exploit de sortir en tête d'une poule comprenant l'AC Milan, le Zenit St-Pétersbourg et Anderlecht.

Le tirage
Quarts de finale (match aller 2-3 avril)

Malaga vs Borussia Dortmund
Real Madrid vs Galatasaray
PSG vs Barcelone
Bayern Munich vs Juventus

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires