Liga - "Nous ne rattraperons pas le Real", affirme Josep Guardiola

Avec le soutien de

Malgré la victoire difficile de Barcelone sur la pelouse de l''''Atletico Madrid (1-2), Josep Guardiola semble avoir fait une croix sur le titre, alors que sa formation, deuxième de Liga, est toujours à dix points du Real Madrid. "Nous ne les rattraperons pas", a lâché l''entraîneur du Barça.

Il y avait comme un parfum de paradoxe dans les couloirs de Vicente-Calderon, où le Barça a fait tomber l''Atletico Madrid (1-2), invaincue en 2012 jusqu''à la venue du club catalan. Mais Josep Guardiola n''avait pas le coeur à souligner cela. Un peu plus tôt, le Real Madrid avait remporté une nouvelle victoire en s''imposant sur la pelouse du Rayo Vallecano (0-1) pour maintenir son avance en tête du classement. Et l''entraîneur barcelonais a affiché son pessimisme en conférence de presse malgré la victoire de son équipe. "Je ne crois pas que nous gagnerons la Liga parce que nous ne les rattraperons pas", a-t-il lâché.

Cela fait quelques temps que le triple champion d''Espagne en titre semble se faire à l''idée qu''il va céder le pouvoir à son rival madrilène en fin de saison. Les Barcelonais, deuxièmes au classement, sont face à une équation qui semble impossible à résoudre sur le papier : remonter 10 points en 14 matches à une équipe qui a remporté 19 de ses 20 dernières rencontres en championnat. "Nous savons que c''est très compliqué, qu''il y a beaucoup de points d''écart, mais nous lutterons tout de même jusqu''au bout", a quand même insisté Guardiola dans un discours plus proche de celui qu''il tient depuis plusieurs semaines maintenant.

Le Barça débutera mars sans Messi

Barcelone attend toujours cette baisse de régime madrilène, condition indispensable à un retour sur le Real. Pour l''instant, le Barça ne fait que constater son incapacité à suivre le rythme infernal imprimé par la Maison Blanche. L''équipe de José Mourinho a réussi le carton plein en championnat depuis le début de l''année 2012, quand celle de Guardiola a déjà laissé filer sept points (nuls à l''Espanyol et à Villarreal en janvier, défaite à Osasuna en février). La tendance peut-elle s''inverser en mars ? Ça semble peu probable. Le Barça aura trois déplacements (Santander, Séville, Majorque) sur ses cinq sorties prévues au cours du mois à venir, pendant que Madrid recevra à trois reprises (Espanyol, Malaga, Real Sociedad) en cinq matches également.

Ce mois de mars, Barcelone le débutera sans Lionel Messi. L''attaquant argentin a écopé de son cinquième carton jaune lors du match à Madrid et sera suspendu pour la venue du Sporting Gijon le week-end prochain. Si la probabilité que le Barça s''en tire à domicile face au 19e de la Liga sans son meilleur buteur reste importante, la Pulga a confirmé à Vicente-Calderon à quel point il était indispensable au club catalan en lui offrant la victoire sur coup franc en fin de match. "Dans les moments difficiles resurgit toujours son potentiel de leader. Voilà quatre ans que c''est ainsi", a rappelé Guardiola au sujet du triple Ballon d''Or en titre. Mais cela ne suffira probablement pas à enrayer une fin de règne à laquelle le Barça s''attend de plus en plus.

Résultats : Samedi 25 février :
Betis Séville&nbsp (12e) 1-1 Getafe (14e).
Racing Santander&nbsp (18e) 1-1 Sporting Gijon (19e).
Malaga&nbsp (9e) 5-1 Real Saragosse (20e).
Espanyol Barcelone&nbsp (4e) 1-2 Levante (7e).
Dimanche 26 février :
Villarreal&nbsp (17e) 2-2 Athletic Bilbao (5e).
Rayo Vallecano&nbsp (8e) 0-1 Real Madrid (1e).
Valence CF&nbsp (3e) 1-2 FC Séville (11e).
Osasuna&nbsp (10e) 2-1 Granada FC (15e).
Real Sociedad&nbsp (16e) 1-0 Real Majorque (13e).
Atletico Madrid&nbsp (6e) 1-2 FC Barcelone (2e).

Source : Eurosport &amp l’équipe.fr

Eurosport & lquipe.fr

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires