Liga : Le Real Madrid piégé par le FC Séville

Avec le soutien de

Un Real Madrid fébrile, trop brouillon et guère réaliste s’est incliné (1-0) sur le terrain du FC Séville, accusant ainsi déjà 8 points de retard sur le FC Barcelone, qui l’a lui emporté sans problème à Getafe (4-1), hier pour la 4e journée du championnat d’Espagne.

Si le Barça pointe déjà en tête de la Liga avec 12 points sur 12 possibles, les Madrilènes apparaissent ainsi seulement au 10e rang, après avoir déjà enregistré deux défaites en quatre matches, à Getafe et donc au stade Sanchez-Pizjuan.

La défaite des hommes de Mourinho, pris à la gorge par des Sévillans impressionnants d’abnégation, a donc éclipsé la polémique générée par la mystérieuse "tristesse" que Ronaldo disait ressentir il y a quinze jours.

Samedi, les hommes de Mourinho ont été cueillis à froid par un but survenu une fois de plus sur coup de pied arrêté, un de leurs points faibles en ce début de saison.

Sur le premier corner, à la 2e minute du match, Trochowski, laissé libre de tout marquage, déboulait dans la surface et marquait d’un tir à bout portant.

Le FC Barcelone a lui vécu une soirée beaucoup plus tranquille en l’emportant (4-1) sur la pelouse de Getafe.

Messi, ménagé à l’entame de match et entré seulement à l’heure de jeu, a cependant trouvé le moyen de signer un doublé.

Après un début un rien chaotique, le Barça a mis sa patte sur la rencontre, ne tardant pas à ouvrir le score. A la 32e, Fabregas perforait la défense madrilène, perdait le ballon, mais voyait Adriano le récupérer pour prolonger sa course dans les filets (1-0, 32).

La deuxième période devait se dérouler sur le même mode, les Blaugrana appuyant même davantage sur l’accélérateur avec l’entrée de Messi.

L’Argentin transformait d’abord un penalty (74), puis inscrivait son doublé à la conclusion d’une belle action côté droit (3-0, 78).

Getafe, timoré et sans idées, réduisait tout de même le score sur l’une des rares frappes décochées durant le match (3-1, 80). Mais Villa, entré en jeu, faisait aussitôt taire ces velléités de réveil par un dernier but (90+1).

&nbsp

suivez toute l''''actualité sur lekip.mu

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires