Liga : Duel Ronaldo-Messi lors du Classico Real-Barcelone

Avec le soutien de

Le Clasico peut tout relancer en Liga ou mettre un terme au suspense, le samedi 21 avril. Le Real Madrid, qui compte quatre points d''''avance en tête du championnat, peut s''envoler vers le titre. Mais si le Barça l''emporte sur sa pelouse, la fin de saison sera toute aussi indécise que passionnante.

Le tournant attendu depuis de longs mois aura bien lieu. Ce n''est pas une finale de Liga mais ce match au sommet peut tout relancer. Ou mettre un terme au suspense.

Le Real Madrid compte quatre points d''avance sur le FC Barcelone. S''ils s''imposent, les Merengue auront quasiment le titre en poche. En cas de défaite, le Barça reviendrait en revanche à un petit point et tout serait alors possible à quatre journées de la fin. Surtout que les protégés de José Mourinho seraient sous pression et devraient rebondir après ce terrible coup derrière la tête.

Un nul pourrait aussi faire le bonheur de la Maison Blanche mais les Madrilènes ne semblent pas disposés à prendre ce pari pour ce Clasico qui tombe entre les demi-finales aller et retour de la Ligue des Champions et alors que le Barça a eu un jour de moins pour récupérer de sa demie. "Nous ne changerons rien à notre manière de jouer.&nbsp Face au Barça, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour attaquer et gagner", a assuré Aitor Karanka, l''adjoint de Mourinho qui n''est pas apparu en conférence de presse.

Les Blaugrana, eux, n''ont pas de question à se poser : ils doivent gagner sur leur pelouse et donc jouer leur jeu tourné vers l''offensive: "Ce n''est pas maintenant que nous allons changer de jeu. Contre le Real, nous allons nous attacher à être plus que jamais protagonistes, à avoir le ballon du début à la fin", a confié Xavi.

"La Liga est entre les mains du Real. S''ils gagnent demain (samedi) ou font match nul, la Liga est terminée. Si nous voulons continuer à y croire, seule une victoire nous convient donc demain. Mais J''imagine qu''ils viendront pour gagner le match. Cela m''étonnerait qu''ils estiment que le match nul leur suffise" a déclaré Pep Guardiola , l’entraîneur du FC Barcelone.

Avant ce choc, les Merengue semblent crispés. Ils ont tout à perdre. Et ont surtout quelques complexes face aux Barcelonais. S''ils ont ramené un nul de leur dernière visite au Camp Nou (2-2 en quart de finale retour de la Coupe du Roi), les coéquipiers de Cristiano Ronaldo n''ont plus gagné un match de Liga face au Barça depuis 7 rencontres.

Les Catalans, qui ont déjà battu trois fois leurs rivaux cette saison en cinq confrontations (Supercoupe d''Espagne, Liga et Copa del Rey), restent même sur six victoires et un petit nul lors des derniers Clasicos joués en championnat. Le Real n''a même plus marqué au Camp Nou en Liga depuis décembre 2007 et un succès 1-0.

Difficile voire impossible de ne pas parler du duel entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Les deux stars n''en finissent plus d''affoler les compteurs. Lionel Messi a déjà planté 63 buts cette saison toutes compétitions confondues. Ronaldo en est 53.

Mais les deux affichent un compteur identique et aussi hallucinant en Liga avec 41 buts. Lors des Clasicos, la balance penche toutefois en faveur de l''Argentin. La Puce a déjà marqué 13 buts en 16 duels face aux Madrilènes. Alors que Ronaldo n''en est qu''à 5 en 12 rencontres mais lors des deux derniers Clasicos, il avait fait trembler les filets à chaque fois...

José Mourinho et Pep Guardiola ont le choix. Et les deux techniciens peuvent tenter un coup pour remporter la bataille tactique souvent perdue dans le passé par Mou. A Madrid, Lassana Diarra semble avoir le profil pour être la surprise de Mourinho. Le Français, qui n''a pas joué depuis 8 matches, pourrait être aligné en défense ou au milieu.

En défense, ce serait pour être arrière droit à la place d''Alvaro Arbeloa qui glisserait... à gauche à la place de Fabio Coentrao, décevant face au Bayern (2-1). Lass peut aussi être lancé au milieu si Mou décide de renforcer son entrejeu avec un trio de récupérateurs comme il en a l''habitude face au Barça. Il accompagnerait alors Xabi Alonso et Khedira,&nbsp derrière le trio Di Maria-Ronaldo-Benzema. Sinon, c''est Ozil qui tient logiquement la corde pour jouer dans le 4-2-3-1 du Real.

Au Barça, Alexis Sanchez est très incertain. Touché à la cuisse face à Chelsea (1-0), il s''est entraîné à part vendredi. En cas de forfait, Pedro serait pressenti pour accompagner Messi et Iniesta devant dans le 4-3-3 du Barça si Guardiola choisit se schéma.

Un doute plane aussi sur Cesc Fabregas, qui pourrait laisser sa place à Keita ou Thiago Alcantara. Et en défense, la titularisation de Piqué, absent face à Chelsea, reste un mystère. : "Je ne sais pas encore exactement quelle sera la défense.

Gerard Piqué était encore blessé il y a peu (le défenseur n''a plus joué depuis le quart de finale retour contre Milan). Il sait toute l''estime que j''ai pour lui. Je suis sûr qu''il comprendra la décision que je prendrai, quelle qu''elle soit", a glissé Guardiola, qui pourrait aligner Mascherano et Puyol dans l''axe.

(Source: G.C. / Eurosport ).

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires