Liberté conditionnelle: Anila Seewoogoolam fixée sur son sort aujourd’hui

Avec le soutien de

La motion de remise en liberté de cette mère de famille de 49 ans sera entendue en Cour de Rose-Hill, ce jeudi 14 mars. Ses deux fils ont retrouvé la liberté hier après-midi après 13 jours passés en cellule policière pour une affaire de vol allégué.

Anila Seewoogoolam qui accuse la police de l’avoir «torturé et battu» à plusieurs reprises, pourrait retrouver la liberté conditionnelle. La motion déposée par ses hommes de loi, Me Sanjay Teeluckdharry et Me Erickson Moonneapillay sera entendue par la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing cette après-midi.

Ses deux fils, Preetam et Goolshan Seewoogoolam, ont retrouvé la liberté hier, mercredi 13 mars après avoir fourni une caution de Rs 5 000 chacun et signé une reconnaissance de dettes de Rs 25 000. Lors de leur comparution en Cour de Rose-Hill, ils ont tous deux fait des allégations de brutalités policières contre la Criminal Investigation Division (CID) de Quatre-Bornes. La police n’a pas objecté à la libération des deux jeunes hommes.

Toutefois, dans le cas de leur mère, la poursuite a informé la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing, hier, qu’elle compte s’opposer à sa liberté conditionnelle. Elle donnera les raisons en cour, aujourd’hui. La présumée victime de brutalités policières, arrêtée le 28 février dernier, a passé 14 jours en détention dont dix en cellule policière et quatre en milieu hospitalier.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires