Li Kwong Wing interpelle la ministre de la Santé sur l’achat du matériel de MedPoint

Avec le soutien de

Le député Kee Chong Li Kwong Wing a l’intention de démontrer que les normes&nbspn''''ont pas été respectées lors&nbspde l’acquisition par l''Etat des équipements médicaux de la clinique MedPoint. Il interpellera la ministre de la Santé à ce sujet, mardi prochain, à l’Assemblée nationale.

L’affaire MedPoint sera indirectement évoquée le mardi 29 mars lors des travaux de l’Assemblée Nationale. Le député de l’opposition, Kee Chong Li Kwong Wing, adressera une question à la ministre de la Santé sur les normes en vigueur au sein de son ministère concernant l’achat d’équipements médicaux.

Une question «taillée sur mesure», pour reprendre une expression du leader de l’opposition, afin de réactualiser le rachat par l’Etat des équipements médicaux de l’ancienne clinique MedPoint au coût de Rs 19,7 millions en même temps que le bâtiment qui a couté Rs 125 millions. Une transaction financière de Rs 144 millions entre l’Etat et les proches du ministre des Finances, Pravind Jugnauth.

Kee Chong Li Kwong Wing demandera, dans un premier temps, à la ministre Maya Hanoomanjee si c’est la politique de son ministère d’acquérir des équipements médicaux d’occasion. Maya Hanoomanjee sera invitée à soumettre une liste de «matériels spécialisés» de «seconde main» acquis par le ministère de la Santé ainsi que les garanties obtenues lors de ces achats.

Les réponses de la ministre devraient alimenter la polémique autour du rachat de la clinique MedPoint en vue de la transformer en hôpital gériatrique. Le ministère de la Santé avait décidé de racheter tous les équipements de la clinique MedPoint, y compris les équipements médicaux, pour un montant total de Rs 19 701 300.

Ces équipements n’avaient cependant pas été vérifiés par un spécialiste avant la transaction. C’est ce qu’atteste un document émanant du ministère de la Santé et rendu public par le leader de l’opposition le mois dernier.

D’après le rapport, au 13 janvier soit plus de deux semaines après que l’acte de vente a été signé, seule une partie des équipements de l’ex-clinique Medpoint avait été testée par l’ingénieur biomédical de l’hôpital Victoria. Son rapport n’a pas était rendu public.

Aucune garantie n’a été obtenue concernant les équipements mis en cause par l’Opposition MMM. En effet, selon l’acte de vente, les équipements ont été vendus «as is and where is».

Par ailleurs, la valeur des équipements médicaux de la clinique MedPoint avait été revue à la baisse au cours de l’année financière 2007-2008. Au 31 juillet 2008, ces équipements valaient Rs 2,1 millions alors que le reste du mobilier avait été évalué à moins de Rs 800 000.

A la fin de l’année financière 2007-2008, la clinique tournait déjà au ralenti et s’apprêtait à fermer ses portes. La direction avait alors décidé de procéder à une réévaluation de ses actifs. C’est une pratique qui, selon les spécialistes des affaires, précède habituellement la vente des actifs d’une entreprise.

Durant l’exercice de réévaluation, les équipements de la compagnie subirent une dépréciation de Rs 22,3 millions. Ce qui représente 91% de sa valeur initiale qui était de Rs 24,4 millions. Rs 701 888 pour l’année en cours et Rs 21,8 millions pour les années précédentes.

Donc, le gouvernement aura déboursé presque Rs 20 millions pour des équipements qui valaient, selon les livres de compte de la clinique, moins de Rs 3 millions.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires