Les Verts fraternels arrêtent leur grève de la faim

Avec le soutien de

Le leader des Verts Fraternels, Sylvio Michel, a entamé une grève de la faim au Jardin de la compagnie, à Port-Louis, il y a trois semaines.

(Mis à jour) Trois semaines après avoir entamé une grève de la faim au Jardin de la compagnie, à Port-Louis, des membres des Verts fraternels y ont mis un terme ce vendredi 1er novembre. Quant à Sylvio Michel, le leader du mouvement, il est toujours hospitalisé. Son état de santé est jugé stable.

Pendant 26 jours, ils étaient installés au Jardin de la compagnie, à Port-Louis. Des membres des Verts fraternels, dont le leader Sylvio Michel, avaient entamé une grève de la faim. Mais, ce vendredi 1er novembre, ils y ont mis un terme.

Très affaibli, Sylvio Michel avait été admis à l’hôpital Jeetoo, hier. S'il est toujours hospitalisé, son état de santé est jugé stable, indique sa fille.

Les Verts fraternels demandaient à ce que les recommandations de la Commission Justice et Vérité soient mises en œuvre et qu’une compensation financière soit accordée aux descendants d’esclaves «pour rétablir la justice sociale». En l’absence d’une réponse du gouvernement, ils se sont mis en grève le 6 octobre.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires