Les travailleurs de l’industrie maintiennent leur décision de grève

Avec le soutien de

Malgré le fait qu’ils n’aient pas obtenu d’autorisation pour organiser une journée de grève le 27 novembre prochain, la plate-forme représentant ces travailleurs ne compte pas lâcher prise.

«C’est une grève juste, raisonnable, légitime et démocratique. Avant que Ramgoolam, Sithanen et Chaumière ne prennent position dans cette affaire, ils doivent d’abord se prononcer sur la justesse des revendications des travailleurs de ce secteur», fait ressortir Ashok Subron, négociateur de la plate-forme syndicale.

La décision d’organiser une grève avait été votée lors de deux assemblées générales et six assemblées régionales. La décision a été entérinée, ce 16 novembre, par l’exécutif des cinq syndicats composant la plate-forme.

Les revendications des travailleurs de l’industrie sucrière ont, entre autres, trait au refus de la Mauritius Sugar Producers’ Association (MSPA) de circuler les informations demandées sur la situation financière de l’industrie sucrière. Les travailleurs rejettent aussi tout changement dans le système de bonus de présence. La plate-forme s’attend à ce que la MSPA respecte l’accord provisoire qui stipule que les négociations se feront avec la plate-forme uniquement. Celle-ci craint que la MSPA ne tente de signer des accords avec des syndicats représentant des travailleurs des usines séparément.

«Avant que Chaumière ne parle de loi de travail, il doit s’assurer que la loi régissant le travail saisonnier soit respectée. Il y a clairement des abus et la MSPA veut revenir au système colonial», affirme Ashok Subron.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires