Les transferts au sein de la force policière suscitent de l’incompréhension

Avec le soutien de

La Mauritius Police Force (MPF) connaît actuellement une vraie vague de transferts qui touche plusieurs unités. En un mois, plus d’une vingtaine de transferts ont été effectués et l’équipe de la Major Crimes Investigation Team (MCIT) Sud a été démantelée.

Une vingtaine de transferts et une unité démantelée.&nbspAnnoncée depuis plusieurs mois, la MCIT Sud a été démantelée en ce début de semaine. En effet, des 16 officiers qui composent cette équipe, 11 ont été mutés vers d’autres affectations à différents points du&nbsp pays et deux vers la MCIT de Port-Louis. Certains éléments de cette dernière unité ont eux été transférés ailleurs.

Ces changements ont contribué à créer un flou au Casernes centrales. Des policiers sous le couvert de l’anonymat, laissent entendre que ces transferts soudains ont créé une ambiance peu propice au travail dans certaines unités. Certains éléments de la force policière ont même demandé leur mise à la retraite.

Le MCIT Sud démantelé sèchement enquêtait sur des crimes non élucidés depuis plusieurs années.&nbspOutre l’enquête sur le viol suivi du meurtre de Nadine Dantier, la MCIT Sud se penche également sur d’autres rouverts récemment, comme, par exemple, celui concernant la mort de Rajeshwar Indur. Ce chef agent du Parti Travailliste (PTr) à Plaine-des-Papayes est décédé suite à un empoisonnement au cyanure en février 2003.


Du côté des Casernes centrales, l’on adopte un ton plus posé. En effet, selon le service de presse de la police, la MCIT Sud subit plus une « restructuration » qu’un démantèlement. Cependant, aucune explication n’a été avancée, jusqu’à présent, quant à ce programme de restructuration au sein de la police.

Le service de presse de la police&nbsp assure également que « la MCIT de Port-Louis est bien en place ». « Il s’agit là d’une pratique tout à fait normale », nous confie-t-on. Il faut dire que l’intervention du Commissaire de Police est très attendue à ce sujet.

Du côté de la Brigade des Jeux, dix officiers ont été transférés dans différents postes de police il y a quelques semaines. L’équipe de l’inspecteur Hector Tuyau doit actuellement se contenter d’un effectif de 14 enquêteurs, contre 24 initialement.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x