Les syndicats s’opposent à la privatisation de Mauritius Telecom

Avec le soutien de

La vente des actions de Mauritius Telecom (MT), pour Rs 1,5 millions, annoncée dans le discours du Budget 2010 par le ministre des Finances, le 18 novembre dernier, est contestée.

La Telecommunication Workers Union (TWU) a tenu une conférence de presse, en ce sens, ce mercredi 2 décembre, à Port-Louis.

Vishnu Jughurry, négociateur à la TWU, dénonce la mainmise de France Telecom (FT) dans la direction de MT. «Même si le gouvernement possède 60% des actions, nous sommes conscients que c’est FT qui garde le contrôle. Nous l’avons vu à l’œuvre lorsqu’elle est intervenue dans le conflit qui nous opposait à la direction pour la réintégration des employés Carpanen et Ragoonath. Elle s’est même permise de menacer le gouvernement», affirme le négociateur.

Pour la TWU, vendre encore quelques actions de MT signifie une privatisation substantielle de la compagnie. «Nous ne serons jamais d’accord avec l’idée de vendre d’autres parts de MT. Le gouvernement précise clairement son intention de privatiser cette entreprise et cela nous ne l’accepterons jamais», ajoute Vishnu Jughurry.

«Si le gouvernement a besoin d’argent pour financer le déficit budgétaire, nous lui proposons de vendre des actions de MT à des corps paraétatiques comme le National Pension Fund», propose le porte-parole de la TWU.

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires