Les Seychelles renforcent leurs capacités de lute contre la piraterie

Avec le soutien de

Cinq patrouilleurs offerts par les Emirats Arabes Unis ont été&nbsp officiellement remis à la Garde Côte nationale seychelloise&nbsp le mardi 4 janvier.

La cérémonie&nbspofficielle a eu lieu à Mahé en présence du président Seychellois, James Michel, et du commandant en chef adjoint des forces navales des EAU, Sheikh Saeed bin Hamdan Al Nahyan. A&nbsp noter que ces patrouilleurs étaient&nbsp arrivés à Port Victoria le 12 décembre 2010 à bord du cargo MV Beluga Intonation.

Deux de ces bateaux de 30 mètres peuvent transporter 15 personnes chacun.&nbsp Les trios autres, de 7 mètres, sont plus rapides, soit un maximum de 30 nœuds nautiques, peuvent accueillir 7 passagers.

Dans son discours mardi (4 janvier), le président James Michel a rappelé que les EAU s’étaient engagés en juillet 2010 d’accorder cette assistance matérielle, et six mois plus tard, les bateaux ont été remis aux autorités seychelloises. « Nos amis de l’EAU ont agi avec célérité et efficacité. Je les en remercie beaucoup pour cette aide qui nous permettra de mieux combattre la piraterie dans cette partie du monde », a déclaré le président seychellois.

« La lutte contre la piraterie est une préoccupation urgente et immédiate pour notre pays. Ce combat nécessite donc des actions rapides et un soutien concret de la part de la communauté internationale », a-t-il ajouté.

De son côté, le Sheikh Saeed a affirmé que ce don est une illustration des liens d’amitiés entre les deux pays et de l’intérêt personnel que porte l’émir des Emirats Arabes Unis, le Sheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, aux progrès et à la sécurité des Seychelles. «&nbsp J’espère que ces bateaux vous aideront à mieux protéger votre territoire maritime contre la piraterie », a-t-il poursuivi.

Pour rappel : les Emirats Arabes Unis ont accordé, l’année dernière,&nbsp un don de 15 millions de dollars aux Seychelles dans le cadre de la lutte contre la piraterie. Les deux pays ont signé, en&nbsp effet, un accord portant sur le financement d''''une structure qui permettra d''améliorer les moyens de prévenir les attaques des pirates dans l''océan Indien.

La nouvelle base d''opération coûtera 15 millions de dollars. Il sera équipé d''un système radar et du matériel de télécommunications.

Les discussions au sujet d''une coopération entre les EAU et les Seychelles pour combattre la piraterie avaient débuté au mois de juin 2010, lors d''une visite du Président Michel à Abu Dhabi. Les Seychelles et les EAU avaient déjà signé un accord de défense en décembre 2009.

(Source : Seychelles Nation/ 5 janvier 2011)

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires