Les Portlouisiens au forceps

Avec le soutien de
C?est avec une demi-heure de retard que l?affiche ASPL 2000 - Arsenal Wanderers a débuté hier au stade Anjalay à Belle-Vue. La faute aux couleurs presque identiques des maillots des quart-finalites. Après un pile ou face, c?est finalement l?ASPL qui débuta la rencontre avec son t-shirt d?échauffement blanc avant de jouer la deuxième mi-temps dans son complet gris. Dans un 4-4-2 classique, les protégés de Sarjoo Gowreesunkur, toujours suspendu et dans les gradins, imposèrent sans mal leur jeu, condamnant les Nordistes dans leur camp. La première alerte est venue de Kersley Appou à la 5e minute sur un centre de Dario Sutton que reprit de la tête le buteur de la capitale au deuxième poteau. Mais Deepak Masawa sauva sa cage du bout des doigts. Arsenal tenta de barrer la route aux champions de Maurice par des contres. Mais les hommes d?Ashley Mocudé ne parvenaient toutefois pas à inquiéter le portier adverse. Dix minutes se sont écoulées quand Akmez Lauthan décocha un tir à ras de terre en pleine carré de réparation pour battre Deepak Masawa. Et 1-0 pour les Portlouisiens. À ce moment du match, l?ASPL était bien partie pour imposer son jeu et passer une soirée tranquille. Mais chez les Wanderers la volonté était bien plus palpable même si ce groupe est manifestement moins bien organisé que l?ASPL. 18e minute, Johan Moedine se fit une grosse frayeur sur un centre tir d?Andy Sophie. Le portier de la capitale dut intervenir en deux occasions pour rassurer ses coéquipiers. Douze minutes plus tard, ce même Andy Sophie se signala suite à une passe en profondeur du Malgache Mandilimana. Le canonnier d?Arsenal devança l?arrière-garde de Port-Louis pour égaliser. Le match avait enfin commencé ! À partir de là, le jeu s?équilibra même si c?est l?ASPL qui prit l?initiative de mener le jeu. Mais à chaque fois, les Portlouisiens se cassaient les dents sur une défense groupée d?Arsenal. Cependant, sur un mauvais jugement de la défense d?Arsenal, Kersley Appou hérita d?une balle devant la cage adverse et ne se fit pas prier pour donner l?avantage à ses paires à la 33e minute. Nullement assommé par ce but, les Wanderers continuèrent la bataille sans toutefois pouvoir scorer. Alors que l?ASPL, par l?entremise de Stéphan L?enflé, rata la balle du K.-O. à la 66e minute de jeu sur un corner dévié par Cyril Mourgine. Dix minutes après, Gilbert Bayaram vit son tir heurter le poteau gauche de Masawa. Les regrets seront toutefois du côté nordiste. À la 86e minute, Bhoyroo, qui venait de faire son entrée, centra à ras de terre pour Mandilimana qui, dans un angle fermé, tenta sa chance. Il vit son tir fleurter avec le poteau gauche de Moedine. Arsenal poussa l?ASPL dans ses derniers retranchements à un quart heure de la fin sans toutefois pouvoir égaliser et forcer les champions au tir au but. Comme en coupe de la République, l?ASPL a éliminé les Wanderers. Ashley Mocudé est d?avis que son groupe a fait le maximum. ?Un nul aurait été un score logique à mon avis. On a raté la balle d?égalisation. C?est dommage. Mais à présent, nous allons faire tout ce qui est dans nos cordes pour rester en D1. Je souhaite bonne chance à l?ASPL?, conclut le coach nordiste. De son côté, Emrith Soyfoo, l?assistant entraîneur de l?ASPL, a noté certains manquements dans la machine offensive : ?C?est en l?absence d?Henri Spéville et Munthali. On les récupère dimanche. Je concède que le match n?a pas été facile. Il va falloir revoir cette ligne offensive.?
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires