Les planteurs de Riche-Terre maintiennent leur grève de la faim

Avec le soutien de

Les négociations avec Satish Faugoo, ministre de l’Agro-Industrie, vendredi 13 novembre, n’ayant pas abouti,&nbsp les planteurs délogés au profit&nbsp du&nbsp projet Jinfei entament une grève de la faim ce lundi 16 novembre, au jardin de la Compagnie, à Port-Louis.

«Il n’est sorti rien de concret de cette rencontre et nous maintenons notre action», nous confie Salim Muthy, porte-parole des planteurs. Cette rencontre était effectivement celle de la dernière chance pour ce groupe.

Salim Muthy et les planteurs de Riche-Terre maintiendront cette action jusqu’à ce qu’une compensation juste soit trouvée pour ces familles déplacées. «Nous demandons tout simplement une certaine reconnaissance de ce que nous faisons comme métier»,&nbsp ajoute notre interlocuteur.

Salim Muthy dénonce également l’attitude de Satish Faugoo, ministre de l’Agro-Industrie lors de ces négociations. «L’attitude qu’a adoptée le ministre à la table des négociations n’a pas arrangé les choses. Il s’est laissé emporter, devenant arrogant et il a quitté la table des négociations brusquement. Cette attitude est anti-démocratique et ne lui fait pas honneur», soutient Salim Muthy.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires