Les planteurs de Riche-Terre lancent un ultimatum au GM

Avec le soutien de

Les cultivateurs de Riche-Terre, à Port-Louis, entameront une grève de la faim si les autorités ne s’assoient pas à la table des négociations avec eux d’ici ce délai dépassé.

«Lundi 16 novembre, nous entamerons une grève de la faim au jardin de la Compagnie, à Port-Louis, s’il n’y a aucune négociation jusqu’au vendredi 13 novembre», déclare Salim Muthy, porte-parole des planteurs de Riche Terre.

Ce dernier n’en démord pas: le gouvernement doit absolument verser à ces cultivateurs une compensation. Leur délocalisation de Riche-Terre pour faire place au projet de la zone Economique Exclusive de Jinfei est à l’origine de ce conflit.

Toujours dans le sillage de leur mouvement de revendication, Salim Muthy annonce également une manifestation pacifique, organisée ce jeudi 12 novembre devant le Parlement à Port-Louis.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires