Les leçons particulières en standard IV remplacées par un programme de mise à niveau

Avec le soutien de

Le ministre de l’éducation, Vasant Bunwaree&nbsp maintient&nbsp l’interdiction des leçons particulières en standard IV. Il annonce également d’autres mesures pour valoriser la pédagogie dans le cycle primaire.

Lors d’une conférence de presse, tenue à son ministère ce mercredi 20 janvier, le ministre de l’Education, Vasant Bunwaree, a confirmé l’abolition des leçons particulières en standard IV. «Nous présenterons&nbsp un projet de loi dès la rentrée parlementaire en mars et les leçons particulières dans cette classe seront alors définitivement illégales», a-t-il déclaré.

Comme substitut aux leçons particulières, le ministre a présenté un programme de mise à niveau, «Enhancement Programme». Cette mesure sera mise en œuvre cette année.

Ces cours de pédagogie spéciale dureront 75 minutes, chaque après-midi, après les heures de classe. Ils comprendront des exercices qui permettront aux élèves d’acquérir une méthode pour mieux aborder les examens.

Les enseignants de la IVe ont été invités à participer à ce programme. Ils recevront une allocation, mais auparavant, ils auront reçu une formation au Mauritius Institute of Education (MIE). Les maîtres d’école percevront également une allocation supplémentaire.

Vasant Bunwaree n’a pas précisé si ce programme sera obligatoire pour les élèves et les professeurs. Il a simplement fait un appel aux professeurs pour qu’ils&nbsp ne donnent pas de leçons particulières en attendant la proclamation de la nouvelle législation.

Par ailleurs, Vasant Bunwaree, a annoncé la mise en place du contrôle continu en IIIe et IVe. Ces tests se feront tout au long de l’année. Les questions seront formulées par le professeur de la classe, le maître d’école avec la participation de l’inspectorat des écoles, des cadres du Mauritius Examination Syndicate (MES) et ceux&nbspdu MIE.

Le contrôle continu ne remplacera pas l’examen de fin d’année. Il servira plutôt de guide pour la promotion en classe supérieure, car la promotion automatique sera remise en question.

Autre mesure annoncée lors de la conférence de presse de Vasant Bunwaree, c’est le « Diagnostic Assessment ». Cette mesure existe déjà depuis deux ans en IIIe. Pendant les 4-5 premières semaines de l’année&nbsp les performances des élèves sont étudiées sous la supervision d’experts. Il s’agit d’avoir une idée des forces et des faiblesses de chaque élève. Ainsi, l’enseignant pourra planifier son travail sur l’année. Le ministre assure que les professeurs seront formés à cela.

&nbsp

Jean-Pierre Bertrand/ Batrice Hope

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x