Les laboureurs suspendus à la décision du NRB

Avec le soutien de

Les laboureurs et artisans de l’industrie sucrière attendent la décision du National Remuneration Board sur la semaine de 40 heures.

Le National Remuneration Board (NRB) a complété ses travaux. Il doit désormais soumettre ses recommandations. Et le ministre du Travail devrait, en conséquence, amender la loi si nécessaire.

Les laboureurs et artisans de l’industrie sucrière, pour leur part, maintiennent une revendication qui date déjà de quelques décennies. En effet, ils militent pour la semaine de 40 heures sur cinq jours de travail. «Actuellement, on a une semaine de 40 heures déguisée. Puisque les laboureurs et artisans travaillent entre lundi et vendredi pour une durée de 40 heures. Et les samedis sont comptés comme des heures supplémentaires. Mais ces heures supplémentaires sont comptabilisées sur 45 heures au lieu de 40 heures», explique Ashok Subron, porte-parole de l’Union des Artisans de l’Industrie Sucrière (UAIS).

Les représentants de la Mauritius Sugar Producers’ Association, poursuit Ashok Subron, voudraient faire croire qu’ils n’ont pas les moyens de payer. «Or, il faut savoir qu’aujourd’hui, il y a quelque 4 500 travailleurs qui produisent environ 500 000 tonnes de sucre. En 2001 avant la centralisation de l’industrie, ils étaient quelque 21 000 à assurer cette même production.

Désormais, non seulement, ils produisent plus mais ils contribuent aussi dans des services nouveaux. Comme le sucre spécial ou encore leur contribution à la production de l’électricité», fait ressortir le syndicaliste.

Ce dernier rappelle aussi que les dirigeants de l’industrie sucrière ont bénéficié de fonds d’aide lors de la centralisation de même qu’une diversification de leurs activités. Ce qui, selon lui, devrait leur permettre d’accéder à la demande des laboureurs et des artisans du secteur.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x